Comment faire sécher de l’ail pour le conserver un an ?

Dans cet article, nous vous proposons des méthodes simples et efficaces pour faire sécher et conserver vos bulbes d’ail longtemps après la récolte. Nul besoin de disposer d’un déshydrateur pour obtenir de l’ail sec prêt à être utilisé en cuisine.

Ail récolté, comment le faire sécher ?

Quand les tiges de l’ail deviennent jaunes et commencent à se coucher, c’est l’heure de récolter ! Vous pouvez donc arracher les gousses d’ail, mais même si les tiges sont fanées, les bulbilles d’ail elles sont encore fraiches ! Si vous voulez les garder longtemps, vous ne pouvez pas les conserver de cette façon dans une bassine, il faut les faire sécher ! Les faire sécher, ça me permet de les conserver jusqu’à l’année suivante que ma nouvelle récolte d’ail arrive !

En général, je récolte l’ail fin juillet début août pour vous donner une idée, j’utilise les premières gousses de l’année fraîches pour en faire une décoction d’ail pour tout l’été mais aussi pour vermifuger mes poules ou éloigner les pucerons et les punaises.

récolte d'ail à faire sécher
Ma récolte d’ail de l’année, que je vais faire sécher en gousse

Où faire sécher l’ail ? Choisir le bon lieu pour le séchage

Le choix du lieu de séchage de l’ail est crucial pour obtenir un bon résultat. Les conditions idéales sont les suivantes :

  • Un endroit sec et aéré : L’humidité est l’ennemi de la conservation de l’ail. Choisissez un lieu où l’air circule librement, sans risque d’exposition à l’humidité.
  • Température ambiante : Évitez les endroits trop chauds ou trop froids, qui pourraient altérer la qualité de l’ail pendant le séchage. Une température située entre 15 et 25°C est idéale.
  • À l’abri de la lumière directe : La lumière peut dégrader la qualité de l’ail en accélérant sa dégradation. Privilégiez un lieu ombragé et sans exposition directe au soleil.
Vous aimerez aussi lire :   Comment arroser les tomates pendant une période de canicule extrême ?
Faire sécher de l'ail dans une grange à l'ombre

Je préfère les accrocher en l’air par grappe de 10 gousses, non pas pour faire fuir les vampires mais pour essayer de laisser circuler l’air ! Il faut simplement que la pièce soit ventilée et dans le noir, par exemple une grande comme dans mon cas !

Les différentes méthodes pour faire sécher de l’ail sans déshydrateur

Nous présentons ici trois méthodes simples et efficaces pour faire sécher de l’ail sans avoir besoin d’un déshydrateur

Esperanza Déshydrateur Alimentaire Chanterelles PC Blanc 25 x 25 x 22

Esperanza Déshydrateur Alimentaire Chanterelles PC Blanc 25 x 25 x 22

Amazon
33.99

Méthode n°1 : Le séchage à l’air libre

Cette méthode, c’est ma méthode préférée, et naturelle, qui consiste à faire sécher les gousses d’ail simplement en les disposant sur une surface plane et aérée.

Pour faire sécher l’ail à l’air libre, il faut :

  1. Découpez des morceaux de papier absorbant et disposez-les sur une plaque ou un plateau.
  2. Étalez les gousses d’ail sur le papier absorbant, en veillant à ce qu’elles ne se touchent pas.
  3. Laissez sécher pendant plusieurs jours, jusqu’à ce que les gousses deviennent cassantes au toucher. Surveillez régulièrement l’état de séchage et retournez les gousses si nécessaire pour assurer un séchage homogène.

Méthode n°2 : Le séchage dans un four traditionnel

Faire sécher de l’ail dans un four traditionnel est également possible. Voici comment procéder :

  1. Préchauffez votre four à la température la plus basse possible (idéalement entre 50 et 60°C).
  2. Disposez les gousses d’ail sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé ou d’un tapis en silicone.
  3. Enfournez les gousses et laissez-les sécher pendant plusieurs heures en surveillant régulièrement leur état de séchage. N’hésitez pas à entrouvrir la porte du four pour évacuer l’humidité et permettre une meilleure circulation de l’air.
  4. Une fois les gousses bien sèches, sortez-les du four et laissez-les refroidir à température ambiante avant de les conserver.
Vous aimerez aussi lire :   Comment faire pour rempoter un citronnier ?
accrocher l'ail dans le noir pour le faire sécher

Comment conserver l’ail longtemps après la récolte ?

Une fois vos gousses d’ail bien sèches, il est important de les conserver dans de bonnes conditions pour préserver leur qualité gustative et nutritionnelle. Voici quelques astuces pour conserver votre ail sec :

  • Dans des boites hermétiques : Placez les gousses d’ail séchées dans des boîtes hermétiques, de préférence en verre ou en métal. Évitez les contenants en plastique qui peuvent altérer le goût de l’ail.
  • Au frais et à l’abri de la lumière : Conservez les boîtes d’ail dans un endroit frais, sec et à l’abri de la lumière directe, comme un placard ou un garde-manger.
  • Étiquetez les boîtes : N’oubliez pas de mentionner la date de récolte et de séchage sur les boîtes pour garder un œil sur leur fraîcheur.

Avec toutes ces astuces en main, vous êtes désormais prêt à sécher et conserver votre ail sans déshydrateur. Bonne dégustation !

Laisser un commentaire