Sous quelles conditions peut-on glaner les pommes de terre ?

Dans un contexte de crise économique et d’augmentation du prix des denrées alimentaires, de nombreuses personnes se mettent à glaner les pommes de terre, mais aussi d’autres légumes ! Certains se demandent s’il est possible de récupérer gratuitement certains produits agricoles directement sur les terres. Le glanage de pommes de terre apparaît comme une solution anti-crise, alliant économies et écologie. Alors a-t-on le droit de glaner, comment trouver des champs pour glaner des pommes de terre et à partir de quand peut-on commencer cette pratique ? On essaye de dégrossir tout ça ensemble car c’est la période pour aller glaner !

Le droit de glaner les pommes de terre : législation et conditions

Le glanage est une pratique ancestrale dont l’origine remonte à plusieurs siècles. Il consiste à ramasser des fruits, légumes ou autres produits agricoles laissés dans les champs après récolte. En France, le glanage est légalement encadré par l’article L312-15 du Code Rural et de la Pêche Maritime, qui stipule que :

  1. le glanage est autorisé uniquement après la fin du jour de la récolte ;
  2. il doit être effectué exclusivement sur les parcelles non closes ;
  3. il est interdit de causer des dégâts aux cultures en place.
Vous aimerez aussi lire :   Comment fabriquer un désherbant naturel et bio pour enlever les mauvaises herbes ?
glaner les pommes de terre dans les champs

Ainsi, si les pommes de terre ont été récoltées depuis plus d’un jour et que le champ n’est pas clôturé, il est tout à fait légal de ramasser les légumes restants sur le sol. Il est cependant important de respecter les cultures en place et de ne pas occasionner de dégradations, sous peine de sanctions.

Trouver des champs pour glaner des pommes de terre : quelques astuces

Pour trouver un champ de pommes de terre où glaner, il est conseillé de parcourir les routes de campagne et d’être attentif aux parcelles cultivées. Voici quelques astuces pour reconnaître un champ propice au glanage :

  • Repérer les champs récemment travaillés, avec des traces de passage de tracteurs ou de moissonneuses-batteuses ;
  • Observer la présence éventuelle de tubercules déjà sortis de terre après récolte ;
  • Informer son entourage de son intérêt pour le glanage, afin que d’autres personnes puissent partager leurs plans et expériences.

Demander l’autorisation au propriétaire du champ

Même si le glanage est autorisé par la loi, il est préférable de chercher à connaître le propriétaire du champ et de lui demander son accord avant de commencer à ramasser les pommes de terre. Cela permet d’éviter les mauvaises surprises et de s’assurer d’une bonne entente entre toutes les parties prenantes. Les exploitants agricoles sont généralement compréhensifs et favorables au glanage, à condition qu’il se déroule dans le respect des règles évoquées précédemment.

Champ de pomme de terre non glané

Pourquoi le glanage est avantageux aussi pour le cultivateur ?

Le cultivateur a tout intérêt à vous laisser glaner son champs pour plusieurs raisons, qu’on abordera dans un autre article. Retenez juste ici qu’en glanant, vous allez retirer toutes les pommes de terre et cela évitera qu’il traite pour éviter les repousses l’année suivante quand la pomme de terre va germer à la sortie de l’hiver ! Si il avait l’intention de planter autre chose, ou une autre variété de pomme de terre, vous allez ainsi lui simplifier la vie !

Vous aimerez aussi lire :   Pourquoi vous devriez garder vos coquilles d'oeuf pour mettre dans le jardin ?

Donc, c’est toléré, et c’est apprécié par les agriculteurs ! N’hésitez pas à aller glaner avec vos enfants, c’est une activité ludique, les enfants adorent avoir les mains dans la terre !

glaner les pommes de terre avec les enfants

A partir de quand peut-on commencer le glanage de pommes de terre ?

Comme mentionné plus tôt, le glanage est autorisé dès la fin du jour de la récolte. Il convient donc d’attendre que les exploitants agricoles aient terminé leur travail avant de ramasser les pommes de terre restantes. La période de récolte des pommes de terre varie selon les régions et les conditions climatiques, mais elle se situe généralement entre mi-août et fin octobre.

Pour connaître le moment idéal pour débuter le glanage, il est recommandé de surveiller l’avancement des travaux dans les champs et de dialoguer avec les agriculteurs locaux. Etre attentif aux signes extérieurs (présence de machines agricoles, amas de tubercules au sol) permet également d’anticiper le bon moment pour glaner.

On peut glaner après le passage de l'agriculteur

Pourquoi le glanage de pommes de terre est-il une solution anti-crise ?

Face à la hausse constante des prix des denrées alimentaires et à l’inflation, beaucoup de ménages cherchent des moyens alternatifs pour se nourrir sans dépenser trop. Le glanage apparaît alors comme une option intéressante :

  • Récupérer des aliments gratuitement : en ramassant des pommes de terre directement sur les terres cultivées, on évite de dépenser de l’argent pour acheter ces légumes dans les commerces ;
  • Contribuer à réduire le gaspillage alimentaire : le glanage permet de donner une seconde vie aux pommes de terre qui auraient été jetées ou laissées pourrir dans les champs ;
  • Bénéficier d’un produit sain et de qualité : on a la garantie que les pommes de terre récupérées lors du glanage sont fraîches et n’ont pas subi de traitements post-récolte (conservation, lavage chimique).
Vous aimerez aussi lire :   Reconnaissez vous les feuilles des légumes du jardin ? Le Quizz du jardinier en 10 questions

Comment conserver les pommes de terre qu’on vient de glaner ?

Si il vient de pleuvoir et que vos pommes de terre sont pleine de terre, et bien c’est tout à fait normal ! Si vous voulez les conserver longtemps, il ne faut pas les laver, il faut les conserver telles qu’elles ! Pour que les pommes de terre se conservent longtemps, on vous recommande de les stocker dans des cagettes en bois, dans le noir et au frais, si possible un garage bien ventilé ! Prenez soin de trier vos pommes de terre régulièrement pour éviter qu’une pomme de terre pourrie vienne contaminer votre caisse !

Le glanage de pommes de terre offre une alternative économique et écologique face à la crise et l’augmentation des prix des denrées alimentaires. Autorisé par la loi française sous certaines conditions, il nécessite toutefois de respecter les règles établies et de privilégier le dialogue avec les exploitants agricoles. Avec un peu d’observation et quelques astuces, trouver un champ propice au glanage devient une mission aisée, garantissant ainsi des légumes gratuits, frais et de qualité.

Laisser un commentaire