Planter des tomates : de la graine au fruit + semences

La tomate est le fruit qu’on retrouve facilement dans tous les jardins amateurs ! Pourtant, ce n’est pas le légume le plus facile à faire pousser. La tomage est fragile, elle ne supporte pas les coups de froids, a besoin d’un peu d’eau mais pas trop, ne doit pas avoir ses feuilles mouillées, etc… Comment ça la tomate est colérique ? Aujourd’hui je vous propose un petit guide sur la tomate, pour réussir à avoir des tomates dans votre jardin, soit en partant de graines de tomates,ou de pieds que vous achetez dans le commerce ou sur le marché !

Quand planter des graines de tomates ?

Vous souhaitez partir d’une graine de tomates, pourquoi pas de semences de vos voisins ? Dans ce cas, il va falloir commencer à penser à vos tomates dès le début du printemps pour espérer en avoir l’été !

La bonne saison pour semer ses graines de tomates

Pour savoir quand planter vos graines de tomates, prenez en compte tout d’abord le mode de culture.

Culture des tomates en extérieur : comptez 1 mois et demi entre le semis et la plantation en pleine terre.Sachant qu’on ne met pas en terre ses pieds de tomates tant qu’il est encore susceptible de geler. Personnellement, vivant dans le Nord de la France, j’attends le 10 mai pour mettre les tomates en pleine terre (après les saintes glaces)

Culture des tomates en intérieur : pour une culture en serre ou en tunnel vous pouvez anticiper largement les semis.

Le semis des tomates par région : estimez la période de semis de vos tomates en fonction de votre région (et des dernières gelées) En moyenne, commencez vos semis début mars pour une plantation mi mai. Selon les régions, modifiez ces dates de 15 jours plus tard pour les régions froides à 1 mois plus tôt dans les régions favorisées du sud de la France.

Semer ses graines de tomates

Vous avez trouvé la bonne date pour semer les tomates selon votre région ? Alors c’est parti, la première étape dans la culture des tomates, c’est de laisser tremper les graines !

Préparer vos graines en laissant tremper : pour une pousse rapide de vos plants de tomates, laissez tremper les graines durant une journée environ dans de l’eau. Cette étape n’est pas obligatoire mais elle donnera à vos tomates plus de forces pour pousser.

Semer vos tomates : pour semer vos graines, il vous faudra tout d’abord un bac de semis remplis de terreau bien tassé sur 3 à 4 cm de hauteur. Disposez vos graines de tomates en ligne dans le bac en les espaçant de 2 à 3 cm pour ne pas les freiner dans leur croissance. Recouvrez vos graines d’une couche très fine de terreau que vous tasserez ensuite.

Entretenez votre semis de tomates : durant toute la pousse des graines veillez à ce que le terrau reste toujours humide mais sans jamais les noyer ! Utilisez de préférence un pulvérisateur pour ne pas donner à vos graines de tomates plus d’eau qu’il n’en faut.

Température et luminosité : donnez à votre semis de tomates un maximum de lumière placez le de préférence en serre ou derrière une vitre et à une température de 20 à 25° la journée. Votre semis pourra rester un peu plus au frais la nuit, mais pas en dessous de 15°. Un peu juste dans les serres du nord de la France en mars !!

Après 6 jours, les graines de tomates ont germées et les pieds commencent à sortir de terre ! C’est à partir de maintenant que votre tomate va avoir besoin de soleil !

Vous avez planté vos tomates ? Pas besoin de les mettre tout de suite à la lumière, la graine doit surtout rester au chaud et à l’humidité ! Personnellement, je les laisse dans une pièce à 20 degrés, proche d’un radiateur, en arrosant quelques gouttes chaque jours

Après 6 jours, voici nos tomates qui sortent

6 jours après le semis
Dans cette journée de sortie, la tomate peut changer à vue d’oeil !

Vous verrez si jamais vous rentrez vos pieds de tomates au chaud dans votre maison : les pieds de tomate se referment sur eux même, comme des tournesols

Repiquer ses pieds de tomates

2 à 3 semaines après avoir planté vos graines de tomates, vous pouvez maintenant les repiquer, c’est à dire les mettre dans des pots individuels

Pour avoir des plants résistants, repiquez rapidement les plantules que vous avez fait germer dans des petits pots individuels type pots de yaourts, mais sinon vous pouvez aussi acheter ce genre de pot, que vous mettez en terre avec le pied : cela évite de le fragiliser et de le changer brusquement d’environnement ! Ces pots de culture sont biodégradables !

1

Lot de 180 pots de culture carrés - 4 x 4 cm - biodégradables - 92004

amazon
8.46
2

Interlink-UK 50PCS Pots de Semis en Fibre Biodégradable Diamètre 8cm avec étiquettes en Plastique,Po ...

amazon
12.99

Remplissez les pots de terreau, tassez et faites un trou au milieu à l’aide d’un crayon par exemple.

Repiquez vos petits plants de tomate un par en en prenant bien garde à ne pas abîmer leurs racines.

Enfoncez chacun de vos plants jusqu’aux premières feuilles de tomate et rebouchez le trou à la base.

Entretien des plants de tomates

Placez vos pots dans une pièce très lumineuse ou dans une serre ou encore un tunnel et surtout gardez les bien à l’abri du froid !

Arrosez vos plants régulièrement et compter patiemment 4 à 5 semaines pour que vos plants de tomates soient prêts à être plantés en terre.

Les plantes et fleurs amies de tomates

Pas besoin de produits chimiques, vous le savez, la nature fait souvent bien les choses ! Il existe des plantes amies à la tomate, qui l’aide à lutter contre les parasites ou les maladies !

Les oeillets d’inde : ils tiennent les insectes à l’écart, mettez un pied d’oeillet d’inde entre chaque pied de tomates !

La ciboulette : les pieds de ciboulette repousseront les pucerons et vous permettront de bonnes utilisations culinaires.

Les petits problèmes avec les tomates

Dès les premiers jours de vie de la tomate, vous aurez peut être l’occasion de noter quelques problèmes, en voici une liste potentielle

Les graines de tomates ne sortent pas ?

C’est parce que votre terre n’est peut être pas assez humide ou que votre pièce n’est pas assez chaude. Pour faire sortir les tomates, il faut compter 5, 6 parfois 8 jours. La température de la pièce doit être entre 20 et 22 degrés et la terre doit rester humide.

C’est une erreur de penser que la tomate a besoin de soleil pour germer, elle n’a besoin que de chaleur et d’humidité. Si vous laissez votre bac à semi dehors en plein soleil en février, vous risquez surtout de donner envie à vos graines de rester au chaud et de ne pas sortir

Mes semis de tomates deviennent jaunes

Voici un exemple en photo : certainement que les tomates n’ont pas assez de soleil ! Une fois que la graine est sortie, il faut surtout lui apporter de la lumière pour qu’elle se développe et toujours faire en sorte que la terre reste humide, sans lui apporter trop d’eau : c’est capricieux la jeune tomate !

Si vous laissez vos tomates en intérieur derrière la fenêtre, faites attention que vos doubles vitrages ne captent pas trop la lumière : certaines vitres vont filtrer la lumière et donc en apporter moins à vos tomates ! Si vous avez la possibilité, mettez vos pieds de tomates en plein soleil la journée, ou fabriquez vous une serre artisanale transparente !

Les pieds sont flétris

Vous vous levez un matin et vous remarquez que vos jeunes pieds de tomates sont tous flétris ? Les avez vous sortis la veille ? Si oui, y avait-il du vent ? Il faut faire attention au mois de mars, les journées peuvent être ensoleillées mais le vent peut « geler » vos pieds encore trop fragiles ! Si vous sortez vos pieds de tomates au soleil, il faut faire attention de les protéger du vent glacial !

Les feuilles deviennent violettes

Si vos feuilles deviennent violettes ou que vous découvrez des tâches dessus, c’est certainement parce que votre pied de tomate a pris un coup de froid ! Les laissez dehors la journée au mois de mars : ok ! Par contre la nuit, hors de question, les nuits sont encore fraîches, entre 5 et 10 degrés c’est beaucoup trop froid pour la tomate, sans compter le vent qui va faire baisser encore plus la température ressentie ! Le minimum pour un pied de tomate, c’est 15-16 degrés même sous serre en mars c’est trop froid !

Caractéristique d’un choc thermique, un coup de froid par une nuit trop fraiche

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*