Comment tendre vers l’autonomie en installant une centrale micro station d’épuration dans le jardin ?

Le choix d’un système d’assainissement pour votre habitation peut être complexe. Il existe plusieurs dispositifs, dont la micro station et la fosse septique, également appelée fosse toutes eaux. La micro-station d’épuration individuelle représente une alternative intéressante aux systèmes d’assainissement collectifs traditionnels. Zoom sur cette technologie innovante et ses nombreux avantages pour les propriétaires de maisons individuelles et tour d’horizon sur ces deux systèmes ainsi que les coûts associés, l’entretien et la vidange.

Qu’est-ce qu’une micro station d’épuration ?

Une micro-station d’épuration est un dispositif destiné au traitement des eaux usées domestiques provenant d’une habitation isolée ou d’un petit groupe d’habitations qui ne sont pas raccordées au réseau public d’assainissement. Elle fonctionne selon un procédé biologique utilisant des bactéries épuratrices pour dégrader naturellement les matières polluantes contenues dans les eaux usées.

C’est quand on manque de place en général qu’on fait le choix d’installer une centrale micro station d’épuration ou qu’on aménage un bâtiment qui n’était pas une habitation à la base ! Sinon les systèmes traditionnels sont plus efficaces !

Comment ça marche ?

Les eaux usées arrivent dans la cuve de la micro-station où elles sont traitées par différentes étapes :

  1. Prétraitement : séparation des matières solides et liquides et rétention des graisses;
  2. Traitement biologique : digestion des matières organiques par les bactéries épuratrices;
  3. Décantation secondaire : clarification de l’eau épurée avant son rejet dans le milieu naturel.

Les boues issues du processus doivent être évacuées périodiquement par un professionnel agréé. La fréquence de vidange dépend de la capacité de stockage des boues et du volume d’eau traitée.

Vous aimerez aussi lire :   La grelinette : l'intérêt en permaculture.

Pourquoi choisir une micro-station pour l’assainissement autonome ?

Le recours à une micro-station d’épuration individuelle présente plusieurs avantages pour les propriétaires de maisons non raccordées au réseau public d’assainissement :

Efficacité épuratoire de la centrale micro station

Les performances épuratoires d’une micro-station sont généralement comparables, voire supérieures, à celles d’un système d’assainissement collectif. Elle permet de traiter efficacement les eaux usées et de respecter les normes environnementales en vigueur.

Encombrement réduit

Compacte et légère, la cuve de la micro-station peut être facilement intégrée dans le jardin de l’habitation, sans nécessiter des travaux importants ni occuper une grande surface au sol. Cela est particulièrement avantageux pour les terrains de petite taille ou difficiles d’accès.

installer une centrale micro station d'épuration, le guide

Économies d’énergie : la micro station n’est pas énergivore

La consommation énergétique des micro-stations est généralement faible : de 20 à 60 kWh par an pour une maison individuelle. C’est donc un dispositif écologique qui permet de limiter l’empreinte carbone de son habitation.

Entretien simplifié de la micro station

Les systèmes de micro-stations sont relativement simples d’entretien. Ils ne nécessitent en général qu’une vérification annuelle et une vidange périodique des boues réalisées par un professionnel agréé.

Où vont les eaux usées après leur traitement dans une micro-station ?

Lorsque les eaux usées ont été traitées dans la micro-station, elles doivent être rejetées dans le milieu naturel. Plusieurs options sont possibles :

  • Infiltration : les eaux épurées sont réinjectées dans le sol, permettant leur infiltration et leur éventuel retour vers les nappes phréatiques ;
  • Épandage : les eaux épurées sont déversées sur une parcelle de terrain enherbée, où elles s’infiltrent progressivement dans le sol, évitant ainsi leur ruissellement en surface ;
  • Rejet en milieu hydraulique : les eaux épurées sont rejetées directement dans un cours d’eau, conformément à la réglementation et sous réserve de l’autorisation préfectorale.

Une petite vidéo qui résume comment entretenir et vidanger une centrale micro station ?

La micro-station individuelle, c’est pour qui ?

La micro-station d’épuration individuelle est particulièrement adaptée aux propriétaires de maisons isolées, non raccordées au réseau public d’assainissement :

  • En construction neuve : pour les projets de construction de maison individuelle en zones rurales ou dans les lotissements non desservis par le réseau traditionnel
  • En rénovation : pour la mise en conformité des installations d’assainissement non collectif existantes, lorsque le raccordement au réseau n’est pas envisageable ;
  • Pour les petits groupements d’habitations : dans certains cas, plusieurs habitations peuvent partager une micro-station collective, à condition que le dimensionnement et l’entretien soient assurés de manière adéquate.
Vous aimerez aussi lire :   Trouver les noms des fleurs et plantes

Avant de prendre une décision, il est recommandé de consulter un professionnel du secteur qui saura vous conseiller sur la technologie la plus adaptée à votre situation et vous accompagner dans les démarches administratives.

qui peut installer une centrale micro station ?

Zoom sur les critères de choix d’une micro-station

Pour bien choisir sa micro-station d’épuration, il convient de prendre en compte plusieurs éléments :

  1. Agrément et conformité : la micro-station doit disposer d’un agrément ministériel valide attestant de son efficacité épuratoire et de sa conformité avec la réglementation en vigueur. Cet agrément est délivré après des tests réalisés par un laboratoire agréé ;
  2. Dimensionnement : la taille de la micro-station doit être adaptée au nombre d’habitants de l’habitation et à la quantité d’eaux usées à traiter. Elle est généralement exprimée en équivalent habitant (EH) ;
  3. Garanties : il est essentiel de vérifier les garanties offertes par le fabricant, notamment sur la cuve, les équipements (aérations, décanteurs…) et la durée de vie du système.

Enfin, n’hésitez pas à solliciter des devis auprès de plusieurs professionnels pour comparer les offres et opter pour la solution la plus adaptée à vos besoins et à votre budget.

Quelle est la différence entre une micro station et une fosse septique

Avant tout, il est essentiel de comprendre la différence entre une micro station et une fosse septique. Une fosse toutes eaux est un dispositif plus ancien que la micro station et consiste en un large réservoir enterré qui collecte les eaux usées domestiques. Les matières solides se déposent au fond du réservoir, tandis que les liquides sont évacués vers un champ d’épandage ou un filtre à sable pour être traités.

Principe de fonctionnement d’une fosse septique

Dans une fosse septique, les matières solides sont décomposées par des bactéries anaérobies présentes naturellement dans les eaux usées. Ce processus permet de réduire la quantité de boues produites, mais laisse subsister un certain volume de boues. Ces dernières devront être régulièrement vidangées par un professionnel agréé.

Principe de fonctionnement d’une micro station

À l’inverse, une micro station est un dispositif compact et moderne qui traite les eaux usées domestiques grâce à des micro-organismes présents dans le système. Dans cette station, le traitement initial sépare également les matières solides des liquides. Toutefois, contrairement à la fosse septique, les boues sont ensuite traitées par des bactéries aérobies, ce qui permet de réduire davantage leur volume.

Vous aimerez aussi lire :   Quelles étiquettes de jardin pour le jardin ?

Les eaux traitées issus d’une micro station sont généralement de meilleure qualité que celles issues d’une fosse septique. Elles peuvent souvent être rejetées directement dans le milieu naturel sans passer par un filtre à sable ou un champ d’épandage.

Le coût d’une micro station : une installation vite rentabilisée

Le coût d’installation d’une micro station varie en fonction de divers facteurs tels que la taille du dispositif, la complexité de l’installation et les besoins spécifiques de votre habitation.

  1. Prix d’achat : Les micro stations coûtent généralement entre 3000 € et 10000 € selon la marque et la capacité du dispositif.
  2. Coût d’installation : Ce coût peut varier de 2000 € à 6000 € en fonction de la complexité de l’installation, qui dépend notamment de la nature du terrain et de l’accès aux équipements nécessaires.
  3. Frais annexes : Dans certains cas, il peut être nécessaire de prévoir des frais additionnels pour les raccordements électriques ou les travaux de terrassement.

L’entretien et la vidange d’une micro station

Les micro stations exigent un entretien régulier pour assurer leur bon fonctionnement. Cela inclut notamment les points suivants :

  • Vérification de l’installation : Il est recommandé de vérifier visuellement votre dispositif chaque mois afin de détecter d’éventuelles anomalies.
  • Maintenance des équipements : Certains composants, tels que les pompes ou les ventilateurs, peuvent nécessiter une maintenance périodique par un professionnel agréé.
  • Contrôle des boues : Vous devrez également effectuer des contrôles périodiques du niveau des boues dans votre micro station, généralement tous les 3 à 6 mois.

En ce qui concerne la vidange d’une micro station, celle-ci doit être réalisée par un professionnel agréé dès que le volume de boues atteint 50 % du volume total du dispositif. La fréquence de vidange dépend des habitudes d’utilisation de votre foyer et de la capacité de traitement de la micro station, mais se situe généralement autour de tous les 2 à 4 ans.

Micro station ou fosse septique : Le choix dépend de vos besoins

Le choix entre une micro station et une fosse septique dépend principalement de vos besoins en termes d’espace disponible, de traitement des eaux usées et de budget.

Avantages d’une fosse septique

  • Coût moindre : Les fosses septiques sont généralement moins coûteuses que les micro stations.
  • Simplicité : Leur fonctionnement est basé sur des principes simples et naturels, ce qui peut faciliter la maintenance à long terme.

Avantages d’une micro station

  • Encombrement réduit : Étant plus compacte, une micro station prend moins de place qu’une fosse septique et peut être plus facilement installée dans un petit terrain.
  • Meilleure qualité des eaux traitées : Les eaux issues d’une micro station bénéficient d’un traitement plus poussé, ce qui leur permet souvent d’être rejetées directement dans le milieu naturel sans passer par un filtre à sable ou un champ d’épandage.
  • Fréquence de vidange moindre : Grâce au traitement aérobie des boues, les micro stations nécessitent des vidanges moins fréquentes que les fosses septiques. Cette différence peut représenter une économie sur le long terme.

Laisser un commentaire