Le liatris, une plante élégante et graphique

Du liatris

Originaire de l’Amérique, le liatris ou liatride est une plante vivace bulbeuse avec des tiges glabres. Grâce à son aspect graphique et son élégance, il est également appelé plume du Kansas et il porte bien son nom. Il n’est pas très connu du grand public. Pourtant, il s’impose comme une plante de choix sur les bordures ainsi que les massifs avec ses épis floraux hautement décoratifs. Il est rustique et très attirant.

Son exposition

La plume du Kansas est une plante à fleurs avec un feuillage caduc de couleur vert pâle. Il se trouve dans la grande famille des Astéracées. Elle doit avoir une bonne exposition au soleil ou à mi-ombre au Sud ou à l’Ouest. Le liatris a besoin d’un sol peu fertile à la fois humide, léger et bien drainé. Dans le cas contraire, ses racines peuvent pourrir lorsque l’hiver arrive.

Sa plantation

Le liatris est facile à planter et à entretenir. Aux États-Unis, il se découvre sur les sols rocailleux ainsi que les prairies. Elle se développe bien au bord d’un étang ou d’une fontaine, mais cette plante peut aussi survivre sur des sols secs ou sableux. Pour le planter comme il se doit, vous pouvez creuser des trous avec une profondeur entre 10 à 15 cm. En ce qui concerne la distance entre chaque plant, l’idéal est de planter 5 pieds sur un terrain d’un mètre carré. Mais si vous souhaitez un massif bien fourni, vous pouvez mettre 10 pieds sur cette surface.

Cette plante consomme peu d’eau. Toutefois, pendant le premier été, prenez soin de bien l’arroser abondamment. Lorsqu’elle s’est développée, il faut un arrosage moyen. Cela est à faire tous les 7 jours par temps sec.

Bien que cette plante vivace soit vigoureuse, elle ne peut pas survivre à une accumulation d’eau. En hiver, ses racines pourront pourrir. Il est alors nécessaire de vérifier l’humidité de son sol tout au long de l’année. Après la floraison qui survient au milieu de la période estivale, n’hésitez pas à couper les tiges. Lorsque les pieds sont bien installés, ils pourront donner naissance chacun à une vingtaine de tiges bien fleuries, 3 ans après le repiquage. Mais si on vit dans une région humide et venteuse, la pose de support pour protéger la plante peut s’avérer utile.

le liatris

Pour tailler la plume du Kansas, l’idéal est d’enlever les zones fleuries de l’épi. Cette technique évite aux semences de se disperser. Lorsque la floraison se termine, il est temps de se lancer dans la taille finale. Cela consiste à couper totalement la tige ainsi que les feuilles fanées en laissant 5 cm, afin de laisser le liatris de se régénérer et de fleurir à nouveau l’année prochaine.

Ses couleurs

La couleur de la plume du Kansas change d’une espèce à l’autre. C’est la variété colorée de pourpre mauve qui est la plus connue. Il s’agit du liatris spicata qui peut atteindre 1 mètre.

Le liatris spicata Floristan, lui, est encore plus grand avec sa hauteur de 1,5 mètre. La couleur de ses fleurs est violette.

Le liatris spicata Kobold est de couleur rose vif, mais il est nain. Sa hauteur ne dépasse presque jamais les 50 cm.

La Plume de Kansas peut également avoir des fleurs blanches. Pour cela, il faut planter le liatris spicata Alba ou encore le Floristan weiss. La première variété bénéficie d’une hauteur d’un mètre tandis que la seconde atteint le 1,5 mètre.

Enfin, le Blue bird se distingue par ses fleurs bleu violacé. Sa taille est en moyenne de 1,2 mètre.

Le liatris est-il comestible ?

Les peuples indiens ont utilisé la plupart des espèces de liatris à des fins thérapeutiques, mais uniquement les racines. Donc, on peut dire qu’ils ne sont pas mangeables. Néanmoins, on ne l’utilise pas dans les préparations culinaires.

Ses bienfaits

Les racines de liatris peuvent être utilisées dans la préparation de remèdes contre les douleurs abdominales et les maux de ventre chez les adultes.

Ses avantages et ses inconvénients

La plume du Kansas illumine les espaces verts avec leurs jolies couleurs et leurs allures majestueuses. La cultiver améliore alors le paysage extérieur en été lorsqu’elles fleurissent joliment. Cette plante attire certains oiseaux et des petits insectes qui raffolent de leur nectar, mais aussi de leur pollen. Elle contribue à l’équilibre de l’écosystème. En plus, elle n’intéresse pas du tout les parasites et résiste beaucoup aux diverses maladies. Elle supporte le gel et la baisse de température jusqu’à -20 °C.

Par ailleurs, le hic avec cette plante, c’est que certaines de ses tiges et de ses feuilles meurent en automne. Il faut les enlever le temps d’un petit nettoyage. Le jardinier doit aussi empêcher les limaces ainsi les escargots de détruire les jeunes plants et les rongeurs d’attaquer les bulbes.

Le liatris constitue une excellente composition pour un joli bouquet. Cette plante est très prisée des fleuristes. Elle est également l’une des nourritures préférées des papillons monarques.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*