C’est le moment d’aller cueillir l’ail des ours, voici comment en trouver

Jérémy

Updated on:

Cueillir de l'ail des ours

L’ail des ours, cette plante sauvage au parfum puissant et aux multiples vertus, fait son grand retour au printemps dès que mars pointe le bout de son nez ! Mais quand est le meilleur moment pour la cueillir ? Comment le reconnaître ? Et pourquoi est-il important de la cueillir avant sa floraison ? C’est ce que nous allons voir maintenant ensemble !

C’est quoi exactement l’ail des ours ?

L’ail des ours est une de mes plantes sauvages préférées. J’adore son goût prononcé et ses nombreuses vertus santé. Chaque année, je me fais un plaisir de la cueillir dans les bois près de chez moi. Mais attention, il ne faut pas la cueillir n’importe comment et savoir l’identifier !

L’ail des ours, également connu sous le nom d’allium ursinum, est une plante originaire d’Europe et d’Asie que l’on trouve fréquemment dans les forêts humides, les bords des rivières et les prairies ombragées.

Elle est gratuite et à volonté, comme les champignons mais beaucoup plus simple à trouver ! Quand on trouve un brin d’ail des ours, on en trouve en général un parterre complet avec des milliers de plants !

Parterre d'ail des ours en forêt

Cette plante a de nombreuses vertus médicinales et culinaires, et il existe plusieurs façons de la récolter et de l’utiliser. Dans cet article, nous allons explorer les techniques de récolte de l’ail des ours, ainsi que son utilisation et pourquoi il est préférable de le cueillir avant la floraison.

Le meilleur moment pour cueillir l’ail des ours

Le meilleur moment pour cueillir l’ail des ours est au printemps, généralement entre mars et juin, en fonction de la région et des conditions météorologiques locales. Il sort dès le mois de février mais au début il ne sent pas encore fort l’ail ! Le début du processus de récolte dépend de l’apparition des premières feuilles de la plante, qui se produisent généralement lorsque les températures augmentent après l’hiver, c’est donc de plus en plus tôt !

Cueillette d'ail des ours

La période idéale pour cueillir l’ail des ours : avant la floraison

C’est mieux de récolter l’ail des ours avant sa floraison. En effet, c’est à cette période que les feuilles sont les plus tendres et contiennent le plus de nutriments et de principes actifs bénéfiques pour la santé. L’ail des ours sort dès mi février, mais l’idéal c’est de le cueillir en mars, quand les feuilles sentent fort l’ail !

De plus, les fleurs peuvent conférer un goût amer aux feuilles, ce qui peut nuire à l’expérience culinaire lors de leur utilisation en cuisine.

Jusqu’à la fin de la floraison, on peut manger l’ail des ours

Toutefois, si vous avez manqué la période précédant la floraison, il est toujours possible de récolter les feuilles d’ail des ours jusqu’à la fin de la floraison, mais sachez que leurs saveurs et propriétés pourraient être légèrement inférieures à celles cueillies avant la floraison. C’est toujours comestible ! Passé cette période, les feuilles deviennent coriaces et perdent une grande partie de leur saveur.

Ail des ours en février

Les vertus médicinales et nutritionnelles de l’ail des ours

L’ail des ours possède de nombreuses vertus médicinales et nutritionnelles qui lui valent d’être recherché par les amateurs de plantes sauvages et les professionnels de la santé naturelle. Parmi ses principaux bienfaits, on compte :

  1. Ses propriétés antibactériennes et antivirales, qui aident à combattre les infections et renforcer le système immunitaire, c’est un antibiotique naturel !
  2. Sa richesse en vitamines et minéraux, notamment la vitamine C, le calcium, le magnésium et le fer, essentiels au bon fonctionnement de l’organisme.
  3. Ses effets sur la circulation sanguine, grâce à sa teneur en composés soufrés et en allicine, aidant à prévenir ou soulager les troubles cardiovasculaires.
  4. Son action détoxifiante et stimulante du foie, contribuant à l’élimination des toxines de l’organisme. C’est un dépuratif naturel qui a un effet reminalisant sur votre organisme !

En cuisine, l’ail des ours est également apprécié pour son goût unique, qui rappelle celui de l’ail commun mais avec une saveur plus douce et légèrement sucrée. On l’utilise couramment en remplacement de l’ail dans diverses recettes, telles que les pestos, les soupes, les salades et les marinades. Je vous présente ici quelques recettes faciles à base d’ail des ours régalez vous !

Pourquoi cueillir l’ail des ours avant sa floraison

Comme mentionné précédemment, il est préférable de cueillir l’ail des ours avant sa floraison pour tirer le meilleur parti de ses propriétés médicinales et nutritionnelles. En effet, les feuilles sont alors à leur apogée en termes de teneur en vitamines, minéraux et principes actifs bénéfiques. De plus, la texture tendre des feuilles permet une meilleure digestion et facilite leurs utilisations culinaires.

La récolte de l’ail des ours avant la floraison présente également un autre avantage : elle favorise la préservation de l’espèce. En effet, la plante a besoin de ses fleurs pour se reproduire par pollinisation, alors en ne cueillant que les feuilles, on laisse suffisamment de ressources à la plante pour qu’elle puisse poursuivre son cycle de vie et ainsi assurer la pérennité de l’espèce.

Comment trouver de l’ail des ours en forêt ?

Pour récolter l’ail des ours, il est important de savoir où chercher et comment identifier cette plante parmi d’autres espèces similaires. Voici quelques conseils pour vous aider dans votre quête :

Le bon habitat de l’ail des ours

L’ail des ours pousse généralement dans les forêts humides, les prairies ombragées et les bords de rivières. Il apprécie particulièrement les sols riches en matière organique et bien drainés. Si vous partez à la recherche de l’ail des ours, c’est dans ces zones que vous aurez le plus de chance de le trouver. Taluis en bordure de rivière, proximité d’un marais ou d’une zone humide en tout genre !

cuisine ail des ours

Les caractéristiques botaniques : reconnaître l’ail des ours

L’identification de l’ail des ours se fait principalement par ses feuilles et ses fleurs. Les feuilles sont longues, ovales et lancéolées, d’une couleur vert foncé brillant sur la face supérieure et plus claire sur la face inférieure. Elles mesurent entre 5 et 15 centimètres de long et dégagent une forte odeur d’ail lorsqu’on les froisse. Mais si on se promène en forêt fin mars quand l’ail des ours est au top de sa production, il n’y a pas besoin de frotter les feuilles : ça sent naturellement l’ail partout !

Les fleurs de l’ail des ours apparaissent plus tard, elles sont disposées en ombelles et présentent une couleur blanche éclatante. A ce moment là on ne peut plus le confondre avec l’arum ou le muguet ! Elles sont composées de six pétales et possèdent également un fort parfum d’ail. Cependant, il est préférable de ne pas se fier uniquement aux fleurs pour identifier l’ail des ours, car elles peuvent être confondues avec d’autres espèces à fleurs blanches.

Fleur d'ail des ours

La vigilance face aux plantes toxiques

Lors de vos recherches sur l’ail des ours, faites attention à ne pas confondre cette plante avec d’autres espèces toxiques, comme le muguet ou la colchique. Ces dernières possèdent des feuilles similaires mais sont dépourvues de l’odeur caractéristique d’ail.

Je vous invite à lire ici comment faire la différence entre ail des ours et colchique, une plante hautement toxique qui pousse en même temps, voire au milieu de l’ail des ours

ail des ours versus colchique

Pour éviter toute confusion, prenez toujours le temps de sentir les feuilles avant de les récolter et assurez-vous qu’elles dégagent un parfum d’ail prononcé. On vous explique exactement dans cet article comment différencier l’ail des ours des plantes toxiques comme le muguet, l’arum ou la colchique !

En suivant ces conseils, vous serez bientôt prêt à découvrir les nombreuses vertus de l’ail des ours et à profiter de ses bienfaits pour votre santé et vos papilles. Alors, enfilez vos chaussures de marche et partez à la recherche de cette plante étonnante dans les forêts et les prairies près de chez vous !

Si vous voulez en profiter toute l’année, vous pouvez faire sécher l’ail des ours au four ! C’est facile et ça prend 20 minutes ! Par contre je dois bien vous avouer que c’est meilleur quand on le mange frais !

Laisser un commentaire