Créer une butte de permaculture : tuto

Quand on parle de permaculture, on évoque souvent le fait de faire une butte de permaculture. Avant toute chose, rappelons que ce n’est pas obligatoire. On peut faire un jardin en permaculture sans pour autant créer des buttes. Seconde précision, il n’y a pas une bonne façon de créer une butte en permaculture, mais plein de façons. Dans cet article, je vais vous présenter plusieurs exemples de buttes en permaculture, sans essayer de dire « quelle est la meilleure » car à mon sens ce n’est pas ce qui est déterminant dans un projet de permaculture !

L’intérêt des buttes de permaculture

Rendons hommage pour commencer à celle dont le nom résonne quand on parle de culture sur butte : c’est Emilia Hazelipp qui a pour la première fois parlé de butte de culture en France : en amenant tout simplement de la terre que vous recouvrez de matière organique, vous allez créer une butte tout simplement !

La culture sur buttes n’est pas une mode, nos ancêtres l’avaient déjà compris : c’était bien plus efficace de cultiver en butte en terme de productivité. Pourquoi ?

Les avantages

  • Vos légumes auront plus d’épaisseur de matières organiques pour faire leurs racines : ils se développeront mieux
  • vous serez moins accroupis : et oui si vous montez vos cultures sur butte, vous allez ré-hausser votre espace de récolte !
  • vous allez matérialiser vos espaces de culture, et ainsi éviter de marcher dessus. Marcher sur la zone de culture peut contribuer à détruire la vie organique qui se trouve en surface !
  • vous aurez un espace de culture qui va se regénérer car vous allez l’alimenter au fur et à mesure en ajoutant des couches de déchets organiques ou du paillage. Le sol ne sera bien sûr pas labouré (donc pas perturbé) et la vie y sera plus riche
  • vous allez avoir un espace de travail plus important. Au lieu de travailler à plat, vous allez aussi travailler sur les cotés de la butte, donc potentiellement planter plus !
  • vous allez moins arroser, mais ça se sera surtout grâce au paillage : pas besoin d’olla car votre butte va être parfaitement irriguée, l’eau ne stagnera pas mais s’infiltrera dans la butte.
  • au fil des années, vous n’aurez presque plus de désherbage à faire

Inconvénients :

  • il y a du travail pour créer la butte
  • vous allez perturber le sol : comme quand vous bêchez par exemple : vous allez perturber la vie du sol donc potentiellement devoir attendre avant de planter

L’intérêt principal des buttes de permaculture, c’est d’avoir un sol sauvage, qui s’auto-fertilise lui même indéfiniment : pas de labour, pas de produit et des récoltes abondantes !

Comment créer une butte en permaculture ?

Pour commencer, prenez le temps de regarder la vidéo de Emilia Hazelip, qui nous montre ce qu’elle a fait dans son jardin : rien de plus simple que de monter des buttes de terre et créer des allées. Donnez la forme que vous voulez à vos planches de travail, ça n’a pas d’importance simplement elle recommande :

  • un couloir de 50 cm entre 2 buttes
  • une hauteur de buttes de 50 cm
  • une largeur de 1m20 maximum par butte

Tout l’espace qui a été « perdu » avec la création des couloirs est récupéré sur les hauteurs des cotés.

Cette terre, vous pouvez la trouver si vous avez de la chance au fond de votre jardin comme moi, sinon en amorçant un projet de mare : la terre récupérée d’un coté est utilisée d’un autre coté, un des fondements de la permaculture 🙂

Mettre de la terre en vrac et la recouvrir de matière organique : de la paille si possible ou toute autre matière organique ! Ici je vous parle des différentes matières organiques qu’on peut utiliser pour pailler un sol et éviter l’évaporation !

Foin, paille, feuilles et autres !

Les différents types de buttes

Avant de créer votre butte, regardez bien l’environnement et l’exposition, c’est un des principes de la permaculture !

Vous pouvez avoir des flans de buttes coté sud pour les plantes qui aiment le soleil, ou un coté de butte plein nord, mais aussi un coté est pour que la butte se réchauffe vite le matin, ou inversement à l’ouest Vous allez pouvoir créer des micro climats sur votre butte. Comme E Hazelipp, vous pouvez créer des buttes avec des formes « bizarres » ou « arrondis » pour avoir différentes expositions sur votre butte

La butte Hazelipp

Vous allez prendre de la terre dans les allées pour la mettre au centre, comme faire une butée pour les pommes de terre. Votre butte de 1m20 sera donc principalement créée à partir de la terre d’une allée. Mais je vous ai déjà expliqué au dessus ! J’insiste mais regardez bien la vidéo de Emilia pour commencer.

La butte avec du bois

C’et la butte dite hugelkultur. Le principe, c’est que vous allez creuser préalablement pour disposer du bois au fond d’un trou. C’est la décomposition du bois qui va créer un humus dans la durée et alimenter votre butte de permaculture.

Pour installer une butte, il faut creuser un trou de 50 cm * 1 m et le remplir de tronc, de vieilles souches, etc.

Privilégiez différents diamètres et stades de décomposition. Ensuite, il faut le tout de branchages, de compost et de déchets végétaux. Vous n’avez plus qu’à reboucher le tout avec de la terre de forêt et installer des tuyaux d’irrigation.

Enfin, il suffit de recouvrir votre butte de paille et planter vos légumes par-dessus. C’est la meilleure solution pour ceux qui souhaitent créer un petit jardin potager dans la cour.

Avantages de cette butte : c’est très long à se décomposer, votre butte va être bonne pour 5 à 10 ans !

La butte en lasagne avec herbe et paille

L’herbe va représenter l’apport en azote tandis que la paille sera l’apport de carbone. En alternant paille et herbe, vous allez créer une butte en lasagne composée d’azote et de carbone répartie de façon homogène !

Premièrement, disposez du carton sur le sol, en prenant soin que le carton se chevauche : ça va être la base de votre butte : cela va permettre d’étouffer toutes les herbes pour les premiers mois de vie de votre butte. Ensuite, le carton va se transformer en matière organique, attention de prendre des cartons sans encre chimique

Disposez ensuite les ballots de pailles sur votre carton, comme ceci : la longueur de votre butte dépend tout simplement du nombre de ballots que vous avez en stock.

  • Ajoutez quelques branches fines sur les cartons, donc au fond de votre butte : cela devrait contribuer à mieux aérer votre butte
  • Ajoutez 15 à 20 centimètres de paille au fond de la butte puis tassez un petit peu
  • Ajoutez 10 centimètres de tonte, ou herbe coupée
  • Ajoutez de nouveau de la paille (15 centimètres, soit un petit peu moins que la première couche)
  • Ajoutez de nouveau une couche d’herbe, de 10 centimètres

Pour finir, vous pouvez maintenant ajouter une couche de 10 centimètres de terre au dessus, avec du compost en dessous ou du fumier de cheval si vous avez : cela vous permettra de planter directement sur votre butte la première année !

Bien sûr, comme pour tous projets en permaculture, ne laissez pas votre planche de culture à l’air libre, paillez la avec une fine couche de paille ou autres végétaux

Même si vous pouvez utiliser votre butte immédiatement, c’est à dire pour la saison à venir, il est quand même préférable de patienter quelques jours avant de planter vos pieds dans votre nouvelle butte. En effet, l’herbe et la paille va chauffer énormément dans les premiers jours, il faut patienter le temps que tout cela se mette en place, je vous recommande d’attendre entre 5 et 7 jours

La butte sandwich

Le principe de cette butte, c’est d’essayer de recréer les conditions forestières du sol : à base de bois donc !! Le principe, c’est d’utiliser du bois qui sera au fond de la butte et qui va se décomposer au fur et à mesure des années

Il va falloir partir en dessous du niveau du sol, donc creuser : faites un trou à 40 centimètres de profondeur pour commencer, sur toute la longueur que vous voulez

  • Creusez une fosse de 40 centimètres de profondeur
  • Placez du bois au fond po

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*