Décoction d’ail : utilisation et recette

Mes tomates étant malades, j’ai testé la décoction d’ail en pulvérisation préventive et curative. Je vous partage donc les bienfaits de l’ail au jardin, la façon de préparer l’ail pour le pulvériser sur les tomates, courgettes et autres légumes annuels de votre potager ! Découvrez une recette facile pour fabriquer une décoction d’ail à pulvériser sur vos légumes, fruitiers et plantes du jardin.

Les bienfaits de l’ail au jardin

Cultiver de l’ail, ce n’est pas franchement ce qui m’intéresse, mais l’ail a de nombreuses vertus. J’en ai toujours chez moi pour 3 raisons :

  • c’est super bon en cuisine, mais ça vous le saviez déjà
  • c’est parfait pour vermifuger les poules, je l’utilise en mixture avec du vinaigre. D’ailleurs, vous allez voir que le reste de décoction d’ail peut être intégré dans la nourriture des poules, pour ne pas gâcher et en profiter pour les vermifuger !
J’utilise les restes d’ail de la décoction pour faire un plat qui servira de vermifuge naturel. Plus d’infos ici
  • c’est parfait pour lutter contre certaines maladies qu’on retrouve notamment chez la tomate ou la courgette et ce sera l’objet de la suite de cet article !

On parle souvent de purin d’ail mais en réalité, il s’agit d’une préparation en décoction, la différence entre purin et décoction c’est le temps de macération ainsi que la cuisson pour l’un et pas pour l’autre. Les principes actifs de l’ail ne sont pas conservés de la même façon en décoction ou en macération en purin.

Traiter avec de l’ail : quelles maladies ?

L’ail a des vertus pour l’homme, les animaux mais aussi les plantes. Au jardin, on lui confère des vertus contre les invasions d’insectes mais aussi contre les champignons ! Et de nombreuses difficultés sont liées à ça dans un potager ou un verger, notamment

L’ail en protection fongique : il va vous permettre de lutter contre :

  • le mildiou sur les pommes de terre ou tomates
  • l’odium sur les courgettes notamment
  • l’alternariose des tomates
  • la fonte des semis

L’ail a aussi la qualité de sentir très fort, et de ne pas plaire à de nombreux insectes, vous allez ainsi soigner les plantes infestées de :

  • pucerons
  • acariens
  • chenilles

Comment préparer la décoction d’ail ?

Je vous donne la recette que je fais pour 5 litres, sachant que la décoction d’ail ne se conserve pas, je vous recommande de préparer des plus petites doses. Pour 5 litres, c’est facile, il faut 500 grammes d’ail

Faire une décoction, ça consiste à laisser reposer une préparation pour en retirer les principes actifs puis faire bouillir, c’est ce qu’on va faire avec l’ail

  • Hachez l’ail, sans l’éplucher
  • Pour 500 grammes d’ail, ajoutez 5 litres d’eau
  • Laissez reposer entre 15 et 20 heures
  • Faites bouillir pendant 15 minutes
  • Mettez la solution en bouteille ou vaporisateur.
Attention pendant la cuisson, ça sent très fort l’ail dans toute la maison

Attention, votre décoction sera bonne pendant 48 heures, donc 2 utilisations (voyez en dessous comment l’utiliser, et à quelle fréquence)

Filtrez ensuite les restes d’ail et gardez uniquement le « jus »

Vous avez compris que la décoction d’ail ne sont conserve pas comme le purin d’orties par exemple, il faut l’utiliser dans les 48 heures qui suivent. Dans mon cas par exemple, pour pulvériser sur 40 pieds de tomates et quelques pieds de courgettes, un litre est largement suffisant, donc j’utilise 100 grammes d’ail !

Astuce pour filtrer : j’utilise de vieux tee shirts que je mets au dessus du seau : ainsi je peux récupérer l’ail pour le repas des poules 🙂

Si vous utilisez en préventif de mildiou ou d’odium, vous pouvez pulvériser sur vos plants de tomates ou courgettes une fois tous les 5 jours

Si vous utilisez en curatif car la maladie est déjà installée, il faut pulvériser tous les jours pendant 7 à 10 jours. Il faudra donc préparer 4 décoctions

Et maintenant, comment utiliser la préparation d’ail au jardin ?

Vous pouvez utiliser la décoction d’ail en arrosage pur ou en pulvérisation

Arrosage : verser la décoction pure au pied de vos semis, pour éviter ce qu’on appelle la fonte des semis (c’est une maladie qui apparaît dans les premiers jours de vie de la plante, causée par une trop forte humidité

Pulvérisation : mettez la décoction pure dans un pulvérisateur et projetez l’ail directement sur les feuilles pour lutter contre les maladies évoquées ci dessus (pucerons, oidium, alternariose de la tomate etc.. Ne dépassez pas une pulvérisation tous les 2 à 3 jours, et cela pendant 12 à 15 jours

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*