Le houblon sauvage

Lorsque vous entendez parler du houblon ou du houblon sauvage, vous pensez tout de suite à la bière. Et c’est bien naturel, mais le houblon sauvage ne sert pas qu’à ça. Cette plante exceptionnelle est également utilisée à d’autres fins, si l’on ne parle que de la médecine. Elle peut aussi servir dans d’autres domaines comme la cuisine ou le jardin. Découvrez alors tout ce qu’il faut savoir sur le houblon sauvage.

Qu’est-ce que le houblon sauvage ?

Avec le nom scientifique Humulus lupulus, le houblon sauvage ou houblon grimpant est une plante herbacée qui appartient à la famille des Cannabaceae. Cette plante grimpante est également connue sous différents noms comme le bois du diable, la couleuvrée septentrionale, la vigne du Nord ou la salsepareille indigène.

Le houblon est souvent repéré dans des milieux frais comme les lisières ou les clairières, ainsi que sur des surfaces humides. Il se trouve donc le plus souvent en bord d’eau. Cependant, vous pouvez le planter sur des sols très riches si vous souhaitez en avoir. En revanche, le houblon est bien à l’aise dans un endroit ombragé ou semi-ombragé.

Comment semer le houblon sauvage ?

Il est important de savoir que le houblon se multiplie facilement par la méthode de semis. Cela dit, il est nécessaire de le stratifier environ 2 mois à l’avance, plus précisément vers mi-février. Plusieurs étapes sont alors à suivre pour semer la plante.

houblon sauvage

La première étape consiste à une stratification chaude des graines en les faisant tremper dans de l’eau à 4 °C pendant 2 jours et ensuite en les plaçant dans un récipient avec du sable de rivière à une température de 20 à 25 °C, et ce pendant 3 semaines.

La seconde étape est la stratification à froid qui consiste à placer les graines dans un récipient résistant au climat. La stratification à froid se fait à l’extérieur. Pour ce faire, placez du gravier ou de l’argile au fond du récipient, puis une couche épaisse de sable de rivière, ensuite les graines, puis une autre couche épaisse de sable, ensuite des graines et enfin du sable. Placez le récipient dans un endroit frais à l’extérieur pendant 4 à 5 semaines.

Pour la dernière étape, il faut faire une couche de terreau, puis de graines et enfin du terreau. Veillez à bien tasser le terreau. Ensuite, maintenez les semis humides en vous aidant d’un pulvérisateur et lorsque les plantules atteignent quelques centimètres, placez-les en godet individuel pour renforcer le plant. Vous pouvez ensuite les planter vers mi-avril à mai.

Comment récolter le houblon ?

Une fois que le houblon atteint sa maturité, c’est-à-dire vers mi-août à octobre, vous pouvez le récolter. Cependant, pour savoir s’il est temps de le récolter, il faut surveiller quelques signes. Ainsi, les cônes sont dodus et allongés, ont la texture d’un papier journal et donnent une odeur singulière au froissement. Puis, des glandes jaunes et orangées se forment à la base des bractées.

récolter le houblon

En revanche, évitez de le récolter s’il a une odeur d’oignon ou d’ail ou toute autre odeur déplaisante ou s’il y a eu une pluie dans les trois jours avant la récolte. Ne récoltez pas également le houblon en cas de présence d’insectes ou de moisissures.

Comment sécher et conserver le houblon ?

La conservation des arômes du houblon est nécessaire pour les différents usages que vous en aurez. Mais avant de le conserver, il faut le sécher très rapidement. Pour cela, mettez les cônes dans une moustiquaire que vous allez allonger entre deux chaises dans un endroit ombragé et ventilé. La période de séchage varie selon le climat, mais les cônes sont généralement secs après trois jours. Par contre, faites attention à l’humidité, l’oxygène, la lumière, la chaleur et le temps.

Quels sont les bienfaits du houblon ?

Le houblon apporte un grand nombre d’avantages que vous n’aurez jamais imaginé.

Les vertus sédatives ou toniques

Effectivement, le houblon a des propriétés calmantes, toniques et digestives. Il suffit de le préparer en infusion pendant six minutes et d’en boire trois tasses par jour.

Le sommeil et le stress

En cas de manque de sommeil et de stress, le houblon est l’une des solutions les plus efficaces. En effet, il peut apaiser le système nerveux, ce qui lui permet de calmer les angoisses et le stress. De plus, il agit parfaitement en cas de troubles du sommeil. Il intervient également dans l’apaisement des effets indésirables lors de la ménopause et des règles douloureuses.

une grappe de houblon sauvage

Les précautions d’emploi

Comme dans toute autre plante médicinale, le houblon présente également des contre-indications. Ainsi, il est formellement interdit aux femmes enceintes ou allaitantes d’en consommer. Il est également contre-indiqué en cas de risque de cancer du sein ou des ovaires par exemple.

Notez cependant qu’une cure à base de houblon se fait généralement pendant 21 jours. Dans le cas où vous souhaitez prolonger votre traitement, il est tout de même important de faire une pause d’une semaine.

Quels sont les différents usages du houblon ?

À part les vertus thérapeutiques que procure cette plante, elle est également utilisée dans différents domaines, à savoir la fabrication de la bière, la cuisine, le jardinage.

La fabrication de la bière

C’est le principal attribut du houblon. En effet, la découverte remonte vers 6000 ans av. J.-C. En revanche, la bière n’a été reconnue comme une boisson stable qu’après une longue étude pour la rendre consommable et conservable. C’est le houblon qui apporte cependant le goût d’amertume de la bière. Voici la vidéo d’un amateur qui fabrique sa bière avec du houblon sauvage

Il permet notamment de conserver la bière plus longtemps. Pour cela, ce sont les cônes qui sont généralement utilisés. Cette plante est surtout connue dans le nord de la France, où elle est une culture très connue.

La cuisine

Il n’y a pas que la bière qui a l’avantage d’être préparée avec le houblon. En effet, vous pouvez également vous en servir en cuisine. Pour cela, servez-vous des jeunes pousses en les cuisant comme des asperges. Il peut également être consommé cru pour une salade. Mais attention, pas quand le houblon est trop mûr comme si dessous, c’est trop tard !

houblon trop mur
Quand le houblon est trop mûr

Le jardinage

Le houblon est indéniablement une plante décorative qui peut parfaitement avoir sa place dans votre jardin. Il apporte ainsi beaucoup d’esthétisme au jardin, surtout en période de floraison. Sachez que sa croissance est très rapide et nécessite parfois un coup de sécateur pour ajuster une taille adaptée au décor de votre jardin.

Les autres usages

À part tout ce qui a été cité, le houblon peut également servir à d’autres usages. Il sert notamment dans l’artisanat. En effet, ce sont ses longues tiges qui lui permettent d’être utilisée pour de la vannerie sauvage. Notez cependant que ces tiges se récoltent généralement au mois de septembre à novembre.

Entre nous, on peut aussi fumer le houblon, vous le sentirez à l’odeur que ça dégage du bocal, à vous de voir 🙂

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*