Potager d’intérieur : profitez de vos plantes préférées toute l’année

La vie en appartement peut parfois vous amener à faire quelques compromis. Si vous n’avez pas de balcon ou de petit jardin, vous pouvez toujours ajouter un peu de verdure chez vous grâce à un potager d’intérieur. En plus de vous permettre d’avoir des aromates frais sous le coude, ces mini jardins contribuent à votre bien-être physique et mental. Ces petites plantes purifient votre air au même titre que des plantes dépolluantes tout en décorant votre intérieur en apportant une touche naturelle. Et même si vous disposez d’un grand jardin, vous pouvez toujours opter pour un potager d’intérieur afin de garder la main verte, surtout en hiver. Découvrez quelques idées à réaliser pour profiter de vos plantes aromatiques et vos légumes préférés toute l’année.

Qu’est-ce qu’un potager d’intérieur et quels sont ses avantages ?

Un potager d’intérieur offre la possibilité de cultiver des fruits et légumes chez soi, sans nécessiter un grand espace ou des connaissances en jardinage. Grâce à un minimum de moyens matériels, les cultures peuvent s’effectuer dans des bacs, des contenants installés sur un balcon ou à une fenêtre donnant sur le monde extérieur. De plus en plus de citadins succombent à la tentation de cultiver ce type de jardin intime qui est de plus en plus répandue et demandée. Il nécessite néanmoins quelques précautions afin que les cultures réussissent et favorisent la récolte d’un vaste choix de fruits et légumes.

Intéressante vidéo d’un jeune qui teste un potager d’intérieur avec sa grand mère

Le potager intérieur offre en premier lieu un large éventail de variétés de fruits et légumes, qui selon la saison, sont provenant du monde entier. Ces variétés peuvent être proposées par une variété de contenants et un minimum d’entretien. Les balcons ou les fenêtres offrant une vue sur le monde extérieur locaux procurent également une excellente luminosité et permettent la cultivation des herbes aromatiques ainsi que des fruits tels que la tomate, le basilic et la laitue. Un avantage supplémentaire à cultiver des produits bio chez soi est qu’ils n’auront pas à être transportés aussi longtemps et ne seront pas traités avec des produits chimiques comme cela peut souvent être le cas pour les produits importés. Mais le plus grand avantage est que les cultures se transforment en activité passionnante pouvant reconnecter les personnes avec la nature et nourrir leur bien-être.

Vous aimerez aussi lire :   Comment traiter nos cultures de tomates contre les Pucerons ?

Un mini jardin au bord de la fenêtre

Généralement installé dans la cuisine, notamment pour faciliter l’accès aux plantes aromatiques, le mini jardin d’intérieur s’invite sur les rebords des fenêtres. Pour le support, privilégiez les pots en argile ou en terre cuite pour profiter de leur résistance comparée aux pots en plastique. Ceux-ci doivent être percés dans le fond afin de faciliter le drainage de l’eau et ainsi, garantir une bonne santé des racines.

Pensez à répartir les pots en fonction du nombre de variétés de plantes que vous souhaitez cultiver. Munissez-vous d’une petite pelle et d’une paire de gants et commencez par remplir les pots de terreaux pour votre petit potager d’intérieur. La plupart des fenêtres ne disposent que d’une petite surface pour vous permettre de disposer les pots. Ainsi, pensez à bien vérifier la taille de ces derniers afin qu’ils soient bien adaptés à l’espace à exploiter. Pour le choix du terreau à utiliser, ce sera en fonction de la plante à faire pousser. En effet, chaque variété possède des besoins spécifiques pour leur permettre de pousser plus facilement.

Mini jardin dans la maison

Vous pouvez cultiver des herbes aromatiques comme du thym, du basilic, du romarin, de la coriandre, de la menthe, du persil plat, de la ciboulette, etc. Pensez à opter pour des plantes que vous pouvez facilement utiliser dans vos plats. Cela vous permettra de profiter de votre potager d’intérieur tout en concoctant des préparations à base d’herbes fraîches.

Un jardin d’intérieur design en hauteur

L’évolution de la technologie a permis plusieurs avancées dans différents domaines, notamment dans le jardinage en intérieur. Désormais, il vous est possible de créer un petit espace vert, même dans un endroit dépourvu d’ensoleillement. En plus de vous apporter un peu de verdure à la maison, ce genre d’installation est très design. Pour surélever votre potager, vous disposez de plusieurs options : l’accrocher à un mur, opter pour des fils de macramé, utiliser des bacs ou des buttes pour soulever les plantes, etc.

Vous aimerez aussi lire :   Comment repiquer des carottes ?

Certaines entreprises ont même réussi à créer des kits qui vous permettent d’installer votre potager en hauteur en quelques minutes. Ces coffrets prêt-à-monter sont disponibles dans divers magasins d’outillages et sur des sites internet spécialisés en jardinage. Ils sont livrés avec un mode d’emploi et se branchent sur une prise électrique pour alimenter les lumières LED.

Pour ce qui est du choix du terreau et des plantes, ces derniers sont généralement compris dans le kit que vous souhaitez acquérir. Mais si vous décidez de créer vous-même votre petit jardin surélevé, vous pouvez opter pour différentes sortes d’herbes aromatiques, comme mentionné plus haut. Il est même possible de cultiver des légumes et d’autres plantes racines en fonction de l’espace dont vous disposez. Certaines personnes privilégient les plants de tomates en intérieur lorsqu’ils sont éclairés par une lampe.

Un potager d’intérieur pour cultiver des légumes

Si vous disposez de plus d’espace dans votre maison et que vous souhaitez vous initier à la culture de légume en intérieur, il vous faudra opter pour de très grands pots. Cela vous permet entre autres de laisser autant de place que possible aux racines de vos plantes afin qu’elles puissent se développer plus facilement.

Pour ceux qui cherchent une idée de cadeau un peu geek et nature à la fois, voici le potager d’intérieur connecté !

Si vous n’avez pas de pots en terre cuite ou en argile assez grands pour recevoir vos légumes, vous pouvez opter pour des bidons ou de gros jerricanes en plastique. Ces récipients sont même plus pratiques afin de récolter vos légumes plus aisément. Il est possible de les ouvrir sur le devant afin de faciliter l’accès aux racines. Ainsi, vous pouvez cultiver des pommes de terre, des patates douces, des navets et des radis pour profiter de ces légumes en fonction de la saison. Toutefois, il faudra faire attention à l’évacuation d’eau et à l’arrosage de vos plantes pour éviter que les racines pourrissent.

Vous aimerez aussi lire :   Réussir la salade : du semis au panier à salade

Vous pouvez aussi cultiver différentes variétés de tomates et de concombres. Pour cela, pensez à planter un support afin que les plantes puissent grimper et évoluer en hauteur. Privilégiez un endroit assez aéré et ensoleillé pour que vos légumes soient bien gorgés de vitamines. Pour les salades, les petits pots suffisent si vous souhaitez les cultiver un à un. Par contre, si vous souhaitez créer de petites rangées, vous pouvez créer un mini potager à partir de caissons de bois.

Laisser un commentaire