Campagnols et rat-taupier : comment les éloigner du jardin ?

Le campagnol ou le rat taupier est le premier ennemi des jardiniers. Ce petit rongeur dévore tout ce qu’il trouve dans le potager ou dans le jardin : racines, bulbes, graines, céréales, herbes, fleurs… Pour éviter qu’il fasse beaucoup de ravages, il faut les éradiquer dès le départ ou du moins les tenir à distance. Ci-après quelques conseils pour mieux s’y prendre et éloigner les campagnols de ses cultures.

Les campagnols, qui sont-ils ?

Le campagnol (de son nom Arvicola terrestris) est comme une grosse souris avec un pelage brun. On l’appelle aussi le rat taupier, (à ne pas confondre par contre avec le rat taupe). Le campagnole est un rongeur herbivore qui s’attaque aux plantes potagères, aux plantes du jardin, aux arbustes et aux arbres fruitiers : il s’attaque à tout !!!

Il existe 2 types de campagnols : le campagnol des champs et le campagnol terrestre.

Le campagnol des champs

Le campagnol des champs est plus petit que le campagnol terrestre. Sa taille est entre 8 à 12 cm. Il se nourrit principalement des jeunes pousses d’herbes, des céréales et des luzernes. Il s’attaque aussi aux racines, aux bulbes et aux graines.

campagnole qui mange

Le campagnol terrestre

Le campagnol terrestre, encore appelé rat taupier, quant à lui, est un peu plus grand. Il fait 12 à 22 cm. Il est plus dangereux que le campagnol des champs. Il creuse des galeries dans les vergers, les jardins et les prairies. Il aime particulièrement les racines des légumineuses et des rhizomes. C’est lui que vous allez trouver dans votre jardin !

Comment vivent les campagnols ?

Les campagnols vivent sous terre. Pour cela, ils creusent des galeries sous-terrain avec leurs dents ou leurs pattes. Ces galeries peuvent atteindre 60 cm de long et 100 cm de profondeur. Ce sont les campagnols adultes qui restent le plus souvent dans les galeries. Les jeunes sortent souvent pour s’y aventurer.

En ce qui concerne la reproduction, les femelles atteignent la maturité sexuelle à l’âge de 1 ou de 2 mois. Sur une année, elles peuvent avoir 5 à 6 portées de petits. Pour chaque portée, elles donnent naissance à 2 ou 8 petits. Pour la durée de vie des campagnols, celle-ci ne dépasse pas un an.

campagnole attaque les graines

Pour l’alimentation, les campagnols mangent tout ce qu’il y a dans la plantation. La quantité journalière des végétaux qu’ils consomment est de 2 fois son poids.

Dans mon jardin, les campagnols adorent manger les graines de haricots avant qu’elles ne germent: souvent les feuilles n’ont même pas le temps d’apparaître ! Autre point d’attaque : les concombres et les courgettes, ils ont creusé de nombreuses galeries en dessous, car à proximité du composteur, dans lequel ils ont élu domicile !

galerie de campagnole

Je vous donnerai ma solution plus bas pour éloigner les campagnols de mon jardin.

Comment reconnaître qu’il y a des campagnols dans le jardin ?

La présence des campagnols dans le jardin est facilement repérable. En effet, lorsque ces rongeurs creusent les galeries, vous pouvez trouver de petits monticules de terre à leur entrée. En regardant bien, vous pourrez même constater la présence de trous et de galeries : les galeries partent en surface pratiquement à l’horizontal, et pas en profondeur !

Les galeries sont superficielles, contrairement à celles des taupes qui partent vraiment en profondeur. Les galeries des campagnols dans la jardin sont en surface, souvent à quelques centimètres du sol, on les affaisse facilement en marchant dessus ou à la main. D’ailleurs, là où il y a des campagnols, la terre est meuble car retournée presque en surface.

La première fois, je m’en suis rendu compte en arrosant. L’eau à entraîné un effondrement dans la galerie, creusant un trou de 10 centimètre de profondeur à coté de mon pied de concombre !

galerie sous légume
Ouverture d’une galerie en arrosant un pied de concombre

Autre puce à l’oreille sur la présence de campagnols : vous constatez qu’il y a des légumes flétris (poireaux, carottes, etc.) ou légèrement enfoncés dans le sol.. Ceux-ci laissent aussi souvent des feuilles coupées et ramollies sur le sol. En rongeant les racines des arbres, ces bestioles entraînent aussi leur dépérissement.

Si vous constatez ces signes, ne les laissez pas au hasard. Il est temps d’agir.

Dans quel milieu s’attaquent le plus les campagnols ?

En général, les campagnols s’attaquent à tous les jardins, les prairies et les vergers. Cependant, ils sont plus nombreux dans les espaces ouverts et dans les espaces verts sans haies. En effet, les haies servent de refuge pour les prédateurs de ces rongeurs (et comme on a pris soin de détruire les haies dans nos cultures, le campagnols se développe très bien) ! Sans prédateurs, ils n’auront aucun mal à s’installer dans votre jardin, votre prairie ou votre verger.

un trou de campagnole

D’un autre côté, les campagnols aiment particulièrement les espaces de culture qui logent des mauvaises herbes et des paillis d’herbes sèches. Ceux-ci sont plus susceptibles à l’attaque et permettent aux campagnols de se cacher de leurs prédateurs.

Les campagnols se reproduisent très vite

Le fait d’avoir détruit les haies et les écosystèmes propices aux chasseurs du campagnol, celui ci s’est développé à la vitesse grand V. D’autant plus qu’un campagnol est très très bon en reproduction. Il peut monter des colonies très très rapidement. A partir d’un couple de campagnols, en 6 mois, deux campagnols peuvent donner vie à plus de 100 campagnols, sachant qu’un campagnol peut se reproduire plusieurs fois l’année de sa naissance !!

Quels dégâts causent les campagnols au jardin ?

Les campagnols détruisent les plantations. Ils ne permettent pas aux végétaux de grandir. Ils peuvent même aller jusqu’à manger les graines avant qu’elles ne germent, de véritables hold-up dans le potager !!!

Une galerie sous mon pied de citrouille, que je trouvais bien pâle depuis peu…

Outre les dégâts causés sur les plantes, les campagnols véhiculent aussi des maladies. Ils les transmettent aussi bien aux autres animaux qu’aux hommes. Parmi ces maladies, il y a la rage, la peste, la trichinose, la tularémie, l’échinococcose alvéolaire et la listériose.

Comment prévenir le ravage des campagnols ?

Il existe divers moyens pour prévenir l’attaque des campagnols.

Des haies pour les oiseaux chasseurs

La première chose à faire est naturelle : elle consiste à installer des perchoirs ou des nichoirs pour les rapaces et les prédateurs de campagnols : hiboux, buses, corbeaux, pies, renards, chats, hermines, hérissons, etc..

Vous pouvez par exemple installer des haies autour de votre jardin afin que ces prédateurs puissent s’en approcher sans se faire voir ou loger à proximité d’un terrain de chasse intéressant pour elles.

Les plantes répulsives

Pour éloigner les campagnols de votre jardin, vous pouvez aussi planter des végétaux répulsifs comme l’ail, la menthe, le sureau ou la fritillaire impériale.

Attention au paillage

De la même façon, vous devez vous débarrasser des couvertures végétales et des paillis épais qui servent de cachette pour les campagnols. Le paillage, ça a du bon dans le jardin, ça permet de préserver son sol, de le protéger des intempéries, de garder l’humidité et de l’enrichir.

Mais ça permet aussi aux campagnols d’évoluer à l’abris du regard des prédateurs, comme un boyau avant d’accéder à une tranchée. Les campagnols n’ont pas besoin de creuser profond, ils restent souvent en surface sous la paille !!!

serre en paille
Une serre pleine de paille, le paradis pour les campagnols

N’hésitez pas non plus à retourner bouger la terre afin de détruire les éventuelles galeries : ce n’est pas en accord avec les principes de la permaculture, je sais, mais si c’est la seule solution, ça pourrait permettre de les déranger un bon moment, au moins en surface sans trop creuser ! Un petit coup de grelinette et hop les campagnoles, ouste !!

Dérangez-les en abîmant les galeries

Le campagnol est un constructeur ! Vous allez assez facilement repérer les légumes qui ne sont pas en forme ou les entrées de galeries. Je vous invite à détruire les galeries au fur et à mesure, de une pour les déranger, et de deux pour les occuper : les campagnols seront occupés à reconstruire des galeries plutôt qu’à grignoter les racines ou les graines !

De plus, le temps qu’il mettra à reconstruire ses galeries, c’est aussi du temps qu’il ne passera pas à prendre du bon temps, à savoir se reproduire. Sur le long terme, c’est donc l’occasion de leur faire comprendre qu’ils seront mieux ailleurs. Pour ça, la grelinette sera un outil adéquat !

grelinette contre les galeries

Raison de plus : la terre des galeries du campagnol est excellente : vous allez déranger les campagnols en ouvrant les galerie et l’utiliser dans votre jardin, en la mélangeant avec du compost !

Comment se débarrasser des campagnols ?

Après les moyens préventifs, il existe aussi des moyens curatifs pour se débarrasser définitivement des campagnols.

Parmi eux, il y a les pièges, les appâts en granulés à base de chlorophacinone, les produits chimiques et les gaz toxiques ainsi que les poisons.

Installer des pièges

Le meilleur moyen de lutter contre les campagnols est de poser des pièges dans leurs galeries. Vous pouvez utiliser aussi bien des pièges à pinces que des pièges à guillotine.

Les pièges à pinces sont plus faciles à acquérir, car leur prix est abordable. Toutefois, il faut rester vigilant lors de leur installation. Pour ce faire, il faut repérer les galeries récentes, les ouvrir avec une bêche pour y installer le piège puis les fermer délicatement. Attention, vous devez porter des gants lors de l’installation pour ne pas laisser une odeur humaine.

Par ailleurs, n’oubliez pas de vérifier le piège plusieurs fois par jour.

Utiliser des appâts en granulés à base de chlorophacinone

Pour que les pièges soient efficaces, il est conseillé d’installer des appâts en granulés à base de chlorophacinone. Ceux-ci entraînent la mort des campagnols 1 à 2 semaines après leur consommation.

Pulvériser des produits chimiques ou des gaz toxiques

Pour éradiquer les campagnols, vous pouvez également employer des produits chimiques comme le bromadiolone. Ce dernier est très efficace en cas de grande infestation. Toutefois, veillez à bien lire la notice pour pouvoir le manipuler dans les meilleures conditions. Personnellement, ça ne me plait pas de pulvériser du chimique dans mon jardin

Promo
1

Caussade CARSBL180 Anti-nuisibles Rats & Souris Efficacité Radicale - 6 Blocs pour Garage et Cave | Lieux Humides

amazon
13.70 € 6.99

Utiliser du poison

Le poison est aussi efficace pour lutter contre les campagnols. Vous pouvez le mettre dans les galeries des rongeurs. Cependant, assurez-vous de bien les boucher pour que le poison ne revienne pas à la surface.

Des ultra sons anti campagnols

C’est la technique que j’ai retenue principalement. Au lieu de piéger les campagnols, je les invite à aller plus loin en installant un répulsif sonore, qui émet des bruits très fin toutes les minutes. Je ne suis pas entouré de voisin, je les invite donc à retourner dans les champs d’un coté, ou en forêt de l’autre coté.

Promo
1

Wesimplelife Lot de 2 Répulsif Taupe Solaire Électronique à Ultrasons Combine Sons et Vibrations Chasse Taupe Anti-Taupes Campagnols Nuisibles Etanche ...

amazon
44.99 € 19.95
2

Migimi Répulsif Taupe Solaire à Ultrason, Solar Répulsif à Ultrasons Combine Sons et Vibrations, Lot de 2 Anti Taupes Repousser Taupes, Répulsif Souri ...

amazon
23.99
3

Gardigo Stop la Taupe à vibrations - Set de 2 pièces | Répulsif anti-taupes, campagnols, nuisibles - étanche

amazon
28.20

Le son permet normalement d’éloigner les campagnoles d’une zone de 500 m², il est trop tôt pour vous dire si je m’en suis débarrassé complètement mais je constate que mes graines de haricots sont sortis et que je n’ai pas de nouvelles galeries

Ce type de produit envoi un son toutes les minutes, une fois enterré et recouvert de paille, c’est supportable pour l’oreille humaine

Pour en savoir plus, rien de mieux qu’une vidéo de Damien

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*