Comment vider le composteur, récupérer le compost et l’utiliser au jardin ?

Vous êtes un amateur de jardinage et souhaitez vider votre composteur, récupérer le compost et l’utiliser pour apporter de la matière avant le printemps et les premiers semis ? Mais vous ne demander comment bien vider le composteur et savoir tout simplement si il est temps de le faire ? Alors nous allons vous donner toutes les astuces pour bien vider votre composteur et obtenir une terre riche et fertile. Nous verrons également comment reconnaître si le compost est arrivé à maturé et comment l’utiliser dans votre jardin ! C’est parti avec un tuto puisque je viens de vider mon composteur pour l’étaler dans le potager :!

Moment pour récupérer le compost
Comme vous le voyez sur cette photo, j’ai ouvert le composteur au dessus et un des trappes : du compost est prêt !

Quand vider le composteur pour récupérer le compost ?

Le moment idéal pour vider un composteur est lorsque celui-ci est presque rempli, pour aller enrichir le jardin l’hiver avant les premiers semis ! On considère généralement que le compost est bon lorsqu’il forme un tas dense d’environ 70 cm. Cependant, la durée exacte peut varier selon la quantité de matières organiques ajoutée et la température ambiante. Les bactéries qui décomposent le compost ont besoin de chaleur et de humidité pour produire du compost de qualité. Dans des conditions idéales, un composteur peut être rempli en 3 à 4 mois.

Ouvrir le composteur pour récupérer le compost

Comment bien vider son composteur et récupérer la terre ?

Le processus de vidage d’un composteur peut faire peur si c’est la première fois que vous le faites. Heureusement, il n’est pas nécessaire de disposer d’une formation spéciale ou d’un outillage sophistiqué. Vous avez juste besoin de la bonne méthode. La première étape consiste à retirer le couvercle du composteur ! Si vous avez des petites trappes comme sur les photos que je présente, c’est idéal : ainsi vous ouvrez le bas du composteur et vous accédez uniquement à la partie mature du compost, vous n’avez pas besoin d’enlever au dessus pour récupérer le dessous ! Il suffit ensuite de refermer la trappe et de gratter une autre trappe, jusqu’à avoir fait les 4. Ensuite avec une binette ou une pelle, vous pourrez accéder au petit pilier central qui va maintenir le reste du compost et tout faire tomber dans le bas du compsoteur.

Vous aimerez aussi lire :   Comment fabriquer un composteur avec des palettes ?

L’autre méthode pour récupérer le compost sans trappe, c’est le cas si vous avez un composteur en palettes par exemple ! Si vous n’avez pas prévu de trappe ou de porte, il faut retirer le dessus pour accéder à la terre « prête » en dessous ! Commencez par sortir le compost à l’aide d’une pelle ou d’une fourche et versez-le dans un conteneur pour le trier. Ici par exemple j’ai utilisé une poubelle.

Poubelle pour vider le compost non décomposé
Vous voyez par la même occasion que j’ai vidé la première trappe, et que je peux accéder aux 3 suivantes sans ouvrir entièrement le composteur

Sur la photo du dessous, vous verrez que le composteur s’ouvre complètement, c’est plus facile de retirer le dessus qui n’est pas encore composté avec une fourche, le poser dans une brouette, récupérer le compost puis remettre les déchets organiques qui ne sont pas encore compostés.

Une fois le compost trié, il est temps de le tamiser à l’aide d’un tamis fin. Le tamis va séparer le compost de tous les débris non biodégradables tels que les pièces de plastique, les fils métalliques, etc. Lorsque tout ce qui n’est pas compostable est enlevé, le compost est prêt à être utilisé.

Personnellement, je ne le fais pas, mais je vais vous en parler dans la partie suivante pour savoir si le compost est prêt à l’emploi !

Comment savoir si le compost est bon ?

Il est important de savoir si le compost est prêt à être utilisé afin de profiter de ses bienfaits pour votre jardin. Pour vérifier si votre compost est bon, essayez de le compresser entre vos doigts. Si la terre est suffisamment mûre, elle s’agglomérera et formera une petite boule. Autrement, cela signifie que le compost n’est pas encore assez mûr et qu’il doit être laissé à maturation plus longtemps. Vous pouvez également vérifier la texture du compost. Celui-ci devrait être légèrement granuleux et humide sans être trop sec.

Vous aimerez aussi lire :   Débuter un compost : 10 bonnes raisons de se lancer et comment faire un bon compost ?

Personnellement, comme je vous le laissais entendre, si j’ouvre mon composteur, c’est vraiment pour le vider, donc je me moque que le compost soit parfaitement prêt. Je le vide en février mars, ainsi je récupère même des parties de déchets organiques qui ne sont pas encore totalment compostés, mais qui finiront de se bio dégrader dans le sol directement ! Après tout, certains font du compostage de surface en donnant directement à manger les déchets organiques à leurs légumes ! Donc ainsi, au lieu de récupérer uniquement les 5 derniers centimètres qui sont bien compostés, je récupère toute la partie jusqu’au début de la paille que vous voyez sur la photo ci dessous

Ouvrir le composteur en entier

Comment accélérer le processus de maturation du compost ?

Il existe plusieurs façons d’accélérer le processus de maturation du compost :

  • Ajouter plus de matières organiques : Plus il y aura de matières organiques, plus vite elles seront décomposées par les bactéries.
  • Mélanger le contenu du composteur : Mélanger les matières organiques permet aux bactéries de se développer et d’accélérer la décomposition.
  • Ajouter de l’eau : L’eau aide les bactéries à mieux travailler et à accélérer le processus de maturation du compost.
  • Couvrir le composteur : Le couvercle du composteur aide à maintenir une certaine humidité et une chaleur constante, ce qui favorise la croissance des bactéries et stimule le processus de maturation.

Une fois que vous saurez comment mener à bien le processus de maturation du compost, vous serez prêt à commencer à planter et à cultiver. Le compost naturel est extrêmement riche en nutriments et en minéraux essentiels et est l’un des meilleurs engrais pour vos plantes et fleurs. Il est plus naturel et plus sain que de passer par des produits chimiques, et produira des résultats incroyables dans votre jardin.

Vous aimerez aussi lire :   Compostage ou lombricompostage : quelles sont les différences ?

Laisser un commentaire