Jardin 2020, jour par jour

Cet article, c’est un journal de bord de jardinier amateur, une prise de note que je vous diffuse gratuitement, pour partager mon expérience mais aussi ne pas renouveler les erreurs d’années en années.

3 juin : je transplante de la mélisse. Un peu en pot, un peu en pleine terre et d’autres pieds que je laisse dans l’eau plusieurs jours

2 juin : j’ai accroché mes tomates dans la serre, avec de simples ficelles pour faire tournicoter les pieds dessus. Le tuto complet, tout simple

1er juin : la bourrache a une vingtaine de feuilles, elle est prête à fleurir ! Celle que j’ai plantée mi ombre se porte le mieux, pourtant il n’y a pas beaucoup de terre dans ce parterre !

30 mai : les pommes de terre sont en fleur. Je mets les tontes de pelouse sur les buttes !

27 mai : nouvelle cueillette d’orties, j’en mets à sécher une partie et avec le reste je fais un pesto pour l’apéro ! Je relance un purin d’ortie car je me suis percé avec le premier, cette fois je vais prendre soin de le touiller chaque jour !

25 mai : attaques de limaces sur les haricots tout juste sortis. J’en plante de nouveaux en mettant en place une barrière naturelle anti limaces avec des ronce broyées et de la cendre de bois

15 mai : je mets les pieds de tomate en extérieur, ainsi que les courges

11 12 et 13 mai : cette année les saints de glace étaient au rdv, j’ai pris soin de tout couvrir et d’attendre le 15 mai pour mettre en terre

8 mai : malgré le froid qui s’annonce, je plante les haricots, les courges en graines. Elles ne sortiront pas pendant les saints de glace

1er mai : les patates sont bien sorties, ça fait désormais une belle petite touffe de plusieurs feuilles à ras du sol ! Quelques patates n’ont pas encore percées

30 avril :

27 avril : mes pieds de tomates sont à l’étroit dans leur pots, ils ont bien poussé mais ils attendent la pleine terre. Ils ont des beaux poils, futures racines !

Les pieds sont beaux mais se mettent en veille. Pas d’inquiétude, après les saints de glace, ils ont été mis en pleine terre et sont repartis après une semaine en terre, sans trop d’arrosage mais un bon paillage. Comme vous le voyez ci dessous, fin avril, ils sont un peu jaunes

22 avril : je replante de la menthe j »ai trouvé quelques tiges avec racine chez mon beau père je tente ! je trouve un seau percé, du coup je le transforme en « tomate perchée ».

21 avril : c’est la fête pour les pieds de courgette, il faut encore les tenir 3 semaines en pot ça va être long. Je l’ai déjà dit mais je m’y suis trop tôt. L’année prochaine, je sèmerai plus tard en godet et j’en mettrai plus en pleine terre.

20 avril : je repique la bourrache en pleine terre. Je mets mes premiers pieds de tomates en terre, sous serre. Pas trop, deux par jours !

12 avril : c’est un peu tard, mais je sème les oignons.

10 avril : j’ai le feu vert pour utiliser un nouveau bout de terrain à coté de chez moi. Plein de ronces, je le nettoie et fait du BRF avec un broyeur. Me voici avec une nouvelle zone de culture : je mets des pommes de terre et des oignons !

9 avril : je plante des patates en sac, pour tester. Je plante aussi mes demies-patates

8 avril : confinement oblige, on s’occupe comme on peut. Je fabrique un hôtel à insectes pour mettre à l’entrée du jardin. Je fabrique une seconde tour à patates car je retrouve du vieux grillage inutilisé

7 avril : première tour à patates. Les mais et les tournesols sont sortis de terre (en pot). J’avais utilisé des pots biodégradables, ça marche plutôt bien pour mais et tournesol, mais sinon ce n’est pas terrible, à éviter.

6 avril : les courgettes et concombres que j’ai fait pousser en bouteille sont sortis en 7 jours de temps, je les mets aussi en pots individuels. Par contre, note pour l’année prochaine, c’est trop tôt. Les courgettes, courges ou concombres poussent très vite en pot ou en bouteille, il faut les tenir jusqu’aux saints de glace, c’est très long d’attendre le 15 mai avant de les mettre en terre. En mai, ils ont longtemps végéter.

5 avril : je mets les plus beaux pieds de tomate en pot individuels. A partir de maintenant, le rituel de rentrée et sortie des pieds va prendre beaucoup plus de temp car ça prend tout de suite beaucoup plus de place. J’ai investi dans ces bacs verts pour ranger mes pots en plastique

4 avril : les tomates poussent bien, je les sors la journée et les rentre la nuit. Elles ont leur premières vraies feuilles.

Les températures dépassent les 25 degrés au soleil mais les pieds pourraient avoir froid la nuit en serre. J’ai une poule malade, première fois qu’une de mes 4 poules meurent en 4 ans. Pas d’explication

Je plante mes courges en godet.

3 avril : je plante des morceaux de patates douces. Mes graines de bourrache sont bien sorties ! Ci dessous, elles ont 10 jours

2 avril : soupe d’orties, je récolte assez d’orties pour faire aussi un purin d’orties. Je teste aussi les patates sur gazon pour la première fois

1er avril : les tempêtes de début d’année ont donné du fil à retordre à ma serre. Cette fois ci c’est décidé, j’enterre ma serre, de 30 centimètres de chaque coté ! Cela me permettra aussi d’avoir une nouvelle zone de culture le long de la serre

30 mars : les tomates poursuivent leur bout de chemin

29 mars : je plante mes courgettes et concombres en bouteille. Trop tôt, on est d’accord mais ça marche vraiment bien. Le souci, c’est qu’il faut les tenir 6 semaines avant de les replanter et ils mettront beaucoup de temps à repartir en pleine terre. 3 semaines avant la terre, c’est suffisant pour les courgettes et concombres !!

25 mars : les tournesols en godet sortent ! Entre nous, c’est beaucoup trop tôt pour les tournesols mais ça éclate ma fille !

22 mars : coucou les tomates !! Elles pointent le bout de leur nez après 6 jours environ. Dans un premier temps, il faut simplement de la chaleur et de l’humidité, pas forcément de lumière. Les tomates sont donc proches du radiateur, à 20 degrés !

premières tomates

20 mars : première tournée de radis de l’année : ils sont annoncés comme radis 18 jours mais je comprends vite qu’après 18 jours on obtient des feuilles de radis seulement ;). Première tournée pas terrible, il faut dire que j’ai planté ça dans un chassis fait maison, avec seulement 5 centimètres de terre sur du gazon. A voir pour les prochaines tournées de la saison !

chassis pour radis et salade

17 mars : je plante un pied de consoude qu’une amie m’a envoyée par la poste, on verra bien ce que ça donne

16 mars : début du confinement , je décide de terrasser une partie de mon terrain, vous allez me dire que ce n’est pas du tout permaculture ça !! Certes, mais ce sera plus pratique pour ma fille et ma femme. J’utilise des morceaux de grillages et des planches inutilisés : j’ai trouvé aussi de nombreuses pierres pour délimiter mes zones de culture.

15 mars : idée à la noix j’ai planté de la salade dans des bacs en plastique, avec une fine couche de terreau. Tout a cramé en plein soleil, depuis je fais mes semis de salade en pleine terre dans la serre et je repique au fur et à mesure des besoins

Début mars : je plante mes graines de tomates, début de l’aventure 2020. C’est la première fois que j’ai un grand terrain, j’ai pour idée de m’inspirer des principes de permaculture, sans avoir la prétention de quoi que ce soit ! Bien sûr, dans un premier temps, mes tomates restent au chaud dans la maison.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*