Faire sécher des orties

Les orties peuvent se manger fraîches notamment en soupe, en pesto ou en infusion mais aussi se faire sécher. Aujourd’hui, je vous montre deux méthodes toutes simples pour faire sécher les orties et ainsi les conserver plus longtemps ! Au four ou en séchage au plafond, voici ce que je vous propose de faire subir à vos orties, c’est parti !

Rappel : les vertus de l’ortie

Je l’ai déjà répété plusieurs fois, mais l’ortie est très riche, on l’utilise beaucoup au jardin sous forme de purin mais aussi en alimentation : elle est riche en vitamines B, A et E et aussi incroyable soit-il, elle contient bien plus de vitamines C que les oranges ! Fer, magnésium, antioxydants : istJ’ai listé toutes les vertus de l’ortie dans cet article.

Bref, manger des orties c’est bon pour la santé, et elle peut se consommer aussi bien fraîche que séchée !

Que faire avec de l’ortie séchée ?

L’ortie séchée ne perd pas ses vertus, simplement une fois sèche, elle a perdu toute son eau. Donc les principes actifs de l’ortie sont plus concentrés dans l’ortie séchée.

Avec les orties séchées, on peut

  • faire des infusions, à agrémenter avec d’autres herbes
  • faire de la persillade, pour saupoudrer les salades ou les plats
  • agrémenter une purée
  • l’ajouter dans un risotto

Méthodes pour faire sécher les orties ?

Quelque soit la méthode, il faut commencer par laver vos orties. Passez les sous l’eau et enlevez les feuilles abîmées : en général ce sont les feuilles du bas sur une ortie.

Puis ensuite, vous pourrez les passer au four, les faire sécher dans une pièce aérée ou les passer au déshydrateur

Avec un déshydratateur

Retirez les feuilles des tiges puis placez les feuilles d’ortie sur le plateau. Mettez les orties pendant 2 heures au déshydrateur. C’est prêt !

Promo
1

SEVERIN Déshydrateur à 5 plateaux empilables, 250 W, OD 2940

amazon
69.99 € 52.72
2

OSTBA Déshydrateur Alimentaire Déshydrateur de Machine Alimentaire pour Boeuf Séché, Fruits, Déshydrateur Électrique de Température Réglable avec 5 Pl ...

amazon
59.99
3

Klarstein Arizona Jerky Déshydrateur alimentaire 500W 35-70°C écran tactile numé

amazon
159.99

Faire sécher les orties au four

Places vos orties sur une plaque de four puis enfournez les pendant 30 à 40 minutes, à 110 degrés.

Laissez la porte du four ouverte pour que les feuilles mouillées ne cuisent pas. Vous pouvez poser une feuille d’aluminium dessus si vous avez un four avec chaleur tournante

L’ortie est prête quand la feuille est bien craquante

les orties sorties du four

Suspendre les orties en l’air

Après avoir lavé vos orties, faites des bouquets de 10 à 15 tiges d’orties. Attachez-les avec une ficelle, laissez du rab de ficelle pour accrocher les orties au plafond

couper les orties

Cette méthode est plus longue mais « gratuite« , elle ne consomme pas d’énergie. Cela consiste simplement à suspendre vos orties dans une pièce ventilée, dans l’obscurité si possible. Il faut que cette pièce soit sèche.

les orties fraiches

Laissez vos orties suspendues pendant 15 jours pour qu’elles soient totalement séchées.

Voici les orties après une semaine :

orties en train de sécher

Attention, si vous faites un trop gros bouquet d’orties, cela risque de ne pas assez être aéré, et au lieu de sécher, les orties pourraient pourrir. De toute façon, vous le sentirez car une ortie en décomposition sent très mauvais, en témoigne l’odeur du purin d’orties !

Et voici mes orties après 15 jours de séchage. Je coupe les feuilles et je jette les tiges au compost (ou dans le seau à purin).

Les 6 bouquets m’ont permis de remplir 2 gros pots en verre ainsi qu’un sachet plastique et j’utiliserai cette matière première principalement pour mes tisanes, en mélangeant avec de la menthe et d’autres aromates.

feuilles d'orties sèches

Je ne vous cache pas que je préfère le séchage en suspension dans une grange : c’est plus pratique, plus sain, et surtout gratuit (sans dépense d’énergie). Amusez vous bien !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*