Les pommes de terre en butée

Cette année, j’ai testé plusieurs techniques pour faire pousser la pomme de terre : la plus courante, c’est de planter la pomme de terre et de former une butte au dessus, afin que le pied se développe en butée. C’est comme ça que c’est fait traditionnellement mais encore aujourd’hui dans les champs ! Bien sûr, vous n’allez pas butter vos pommes de terre de la même façon, voici un résumé pour réussir vos pommes de terre en butée !

La technique la plus classique pour les pommes de terre, c’est celle en butée.

L’inconvénient, c’est que ça nécessite de préparer la terre car :

  • vous devez planter en ligne pour pouvoir ensuite tirer une butte avec un outil
  • vous devez avoir une terre meuble pour pouvoir facilement recouvrir vos pommes de terre

Planter les pommes de terre

Les pommes de terre se mettent en terre quand les dernières gelées approchent, c’est à dire mi avril dans le nord de la France, un peu plus tôt selon les années. Ce n’est pas grave de planter les pommes de terre si les saints de glace ne sont pas passés : il peut encore geler, tant que les plants ne sont pas sortis, cela ne bloquera pas le développement de vos patates.

En général, on dit qu’il faut semer la pomme de terre quand le lilas est en fleurs !

Pour planter

  • Compter 70 cm entre deux sillons
  • Espacer de 25 à 30 cm entre 2 pommes de terre
  • Planter à 10 ou 15 centimètres de profondeurs, tubercule vers le haut

Le saviez vous ? La pomme de terre à la faculté de se multiplier ! Il est tout à fait possible de couper la pomme de terre en deux pour en planter deux fois plus, ou même en trois si vous avez assez de tubercules !

Après 17 jours en terre (nous sommes le 27 avril) , mes pommes de terre pointent leur bout de nez ! Il faut les laisser pousser maintenant, ne pas les butter maintenant ! J’en profite pour désherber un peu car le liseron commence à filer sur mes buttes

Nous sommes maintenant le 15 mai, malgré les saints de glace, les pieds de pommes de terre ont bien grandis, j’ai échappé de justesse aux gros coups de froid.

Il est temps de les butter de nouveau car ils dépassent maintenant de 25 cm du sol, jugez-en par vous même ! L’idée est de former une butte de 20 cm au dessus de la pomme de terre, donc de recouvrir quasiment notre plants, ne laisser sortir que le haut du feuillage

Il y a plusieurs façons de butter les pommes de terre :

  • avec une binette ou un râteau : ramenez la binette sur les plants, en prenant bien la terre au centre du sillon pour ne pas endommager le plants.
  • A la main : c’est bien si vous avez seulement quelques pieds et que votre terre est bien meuble : formez un petit tas de taupe au dessus de la pomme de terre, laissant sortir uniquement les 5 derniers centimètres du feuillage.
  • avec une motobineuse : mais attention, la on parle des grosses exploitations, inutiles pour 50 pieds de pommes de terre ! Avec cette technique, il faut prendre soin de laisser un écart plus important entre les lignes, pour que la machine puisse passer.
  • avec un buttoir : c’est un outil vraiment pratique mais qui ne sert qu’à ça : a vous de voir si ça vaut le coup d’invertir. Je vous conseille d’acheter un outil multifonction, pour avoir juste à changer d’embout et mettre un buttoir ponctuellement. Tirez simplement le manche du buttoir vers vous pour faire remonter la terre sur la butte !

Au 1er juin, mes pieds de pommes de terre commencent à fleurir. Je place mes tontes de pelouse au pied des pommes de terre, sur la butte, pour apporter de la matière à manger 🙂

Mi juin

Fin juin, les pommes de terre fânent et sont malades, j’en récolte une partie pour faire place à la plantation des courges

Des excellentes pommes de terre nouvelles ! Les pieds sont fournis, les pommes de terre sont petites mais c’est normal !

En juillet, je récolte les derniers plants. On voit que les courges ont pris le relais sur la zone de pomme de terre récoltée en allant. Il me reste encore quelques pieds à sortir de terre. Pas de doryphores cette année, je croise les doigts pour l’année prochaine !

Les pieds sont bien fanés comme vous pouvez le remarquer

Les pommes de terre sont toujours là, il était temps de les récolter car certaines se sont fait croquer par des campagnols !

Conserver ses pommes de terre …

Quand le pied est bien sec, je l’arrache et je sors les pommes de terre, de terre justement ! Ne les rentrez pas tout de suite, il faut que la pomme de terre soit bien sèche avant d’être stockée !

Récoltez un jour de soleil, et laissez la pomme de terre sur place, au soleil pendant une journée ! Il ne faut pas la laisser trop longtemps dehors, pour éviter qu’elle devienne verte (toxique).

Ensuite, vous pourrez les mettre en cagette et les stocker dans le noir, en cave par exemple, à température de 10 à 12 degrés.

Régulièrement, allez jeter un coup d’oeil à vos pommes de terre : triez pour éviter que le pourrissement d’une pomme de terre n’affecte les autres.

Pour en savoir plus sur la pomme de terre, je ne peux que vous conseiller la vidéo de Damien de la chaîne Permaculture agroécologie !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*