Toutes les façons de faire pousser des pommes de terre

L’Histoire de la pomme de terre

La pomme de terre est une plante d’origine d’Amérique du sud : de la famille des Solanacées, comme les tomates ! Elle a été importé en Europe lors des Grands Voyages de la découverte de l’Amérique. Dans les années 1700, la pomme de terre était plutôt destinées aux animaux mais pour lutter contre la famine, la pomme de terre est passée sur le devant de la scène ! Aujourd’hui, la pomme de terre est un des aliments de base pour l’Homme. Elle est très intéressante quand on recherche l’autonomie alimentaire car

Quel rendement pour les pommes de terre ?

Comme je vous disais, il est possible facilement de cultiver ses pommes de terre pour l’année, mais quel rendement peut -on espérer ?

Une pomme de terre plantée peut fournir entre 500 grammes et 1 kilos de pommes de terre, disons en moyenne 650 grammes si l’année est moyenne.

Sachant qu’on plante une pomme de terre tous les 30-40 centimètres environ, on va estimer entre 2 et 2,5 kg de pommes de terre au m²;

Si vous cultivez 50m ² de pomme de terre, vous pouvez espérer entre 100 et 150 kilos de récolte ! C’est un rendement moyen, un pied de pomme de terre peut donner 1,5 kg si c’est une bonne année et que les campagnols ne vous en volent pas trop !

Quand planter la pomme de terre ?

Je ne connais personne qui part d’une graine de pomme de terre, mais techniquement c’est possible ! Pour multiplier la pomme de terre, on part des plants de l’année d’avant, que l’on fait germer. Il faut commencer par faire germer les pommes de terre.

Deux options :

  • soit vous achetez les plants dans le commerce, ils sont déjà tous en train de germer, puis vous continuer à les faire germer chez vous
  • soit vous gardez vos petites pommes de terre de l’année précédente que vous faites germer chez vous. Pour ça, rien de plus simple, vous les étalez en pleine lumière pour faire sortir les tubercules. Pour l’hiver, il faut mieux les garder dans le noir dans une cagette, sans les superposer, et les sortir au début de printemps pour les faire germer avant de les planter

Si vous êtes dans une région froide, vous pouvez attendre ,en général on dit qu’il faut attendre que le lilas fleurisse mais vous pouvez encore attendre encore plus longtemps, les saints de glace notamment début mai !

2 façons de produire des pommes de terre, et plein de techniques

La pomme de terre est un légume vraiment facile à produire. Non seulement le rendement est intéressant mais en plus cela ne nécessite pas de technique particulière. Vous pouvez même laisser libre court à votre imagination : pour faire pousser des pommes de terre, on peut utiliser la méthode classique, à savoir les enterrer ou alors d’autres techniques qui consistent à les pailler. On peut faire un mix des deux, c’est à dire enterrer légèrement les pommes de terre, à 5 ou 10 centimètres sous terre (ce qui permet de gagner quelques jours encore sans risque de gel puis pailler, c’est à dire ajouter de la matière organique dessus, de la tonte ou autre)

Enterrer et butter les pommes de terre

C’est la technique traditionnelle, qui consiste à travailler son sol, enterrer les pommes de terre puis les butter en allant pour leur permettre de se développer sous terre

Pomme de terre gazon

La pomme de terre gazon est la méthode que je trouve la plus intéressante car il n’y a aucune préparation de terrain, de bon rendement (et ça permet de créer de nouvelles planches de culture)

La Tour à pomme de terre

La tour à pommes de terre est une façon ludique et intéressante de produire quand on a pas beaucoup d’espace ! Ne vous attendez pas à devenir auto-suffisant mais c’est instructif

Le sac à pomme de terre

Encore une technique ludique et rigolote quand on a des enfants, avec des rendements plus faibles mais la pomme de terre en sac peut être cultivée partout, même en appart’ !

L’entretien des pommes de terre

Une fois que vous avez planté vos pommes de terre, il n’y a pas grand chose à faire mis à part surveiller les plants pendant la croissance !

Si vous avez choisi d’enterrer les pommes de terre, vous devez vous assurer qu’il y ait suffisamment de terre au dessus pour que le plant monte et que les pommes de terre ne verdissent pas : elles doivent se développer sous terre (à l’abri de la lumière) pour se multiplier et avoir une bonne croissance ! C’est pour cela qu’on les butte une à deux fois dans la saison (au printemps puis début de l’été)

Nettoyez régulièrement autour des plants pour éliminer ce qu’on va appeler les mauvaises herbes : la pomme de terre n’aime pas la concurrence ! En général, ce qui se développe au milieu des pommes de terre, c’est le liseron, très facile à enlever si vous le faites régulièrement !

Surveillez les ravageurs

Les ravageurs qui vont être susceptibles de s’attaquer à vos pommes de terre peuvent être visibles ou invisibles

les doryphores : ce sont des insectes qui sortent au début de l’été pour pondre sur les feuilles et les manger ! Attention, comme les doryphores hibernent dans le sol, je vous conseille de ne jamais cultiver les pommes de terre sur la même parcelle d’une année à l’autre. Je vous conseille cet article plus sur les doryphores et comment les éliminer

doryphores sur pomme de terre

les campagnols : on ne les voit pas car ils creusent des galeries et viennent grignoter tout ce qui se trouve sous terre, dont les pommes de terre ! En milieu d’été, je découvre souvent des pommes de terre mangées en partie par ces rats taupiers ! Quelques astuces pour éloigner les campagnols

campagnols

Les principales maladies de la pomme de terre

Comme pour la tomate, le mildiou est certainement la maladie qui peut faire le plus mal à une culture de pomme de terre ! Le mildiou est un champignon qui peut se développer quand il fait humide et que les feuilles ne sèchent pas ! Vous allez vous en rendre compte quand des taches brunes vont apparaître sur le feuillage des pommes de terre : le mildiou se propage très très vite, il ne faut pas attendre : deux solutions

vous arrachez immédiatement les plants qui sont touchés par le mildiou, mais c’est risqué car il ne faut pas attendre plusieurs jours ! et le mildiou peut déjà être présent sans se voir

vous faites avec : cela ne va pas empêcher les pommes de terre de se développer. Le mildiou peut apparaître au milieu de l’été, les pommes de terre sont déjà là, vous pourrez les manger au fur et à mesure en pomme de terre nouvelle. Simplement, le mildiou vous empêchera de produire en grande quantité car il va anéantir le pied

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*