La passiflore : tout savoir sur sa plantation et ses bienfaits

Vous aimez les fleurs ? Vous devriez avoir une passiflore chez vous. Aussi appelée fleur de la passion, c’est une plante vivace grimpante. Elle mettra en valeur votre cours intérieur et votre jardin ! Elle peut grimper le long d’une pergola ou contre un mur. Cette plante possède également diverses propriétés médicinales. Pour en savoir plus sur la passiflore, où la planter, comment la repiquer ou la bouturer, nous vous invitons tout simplement à lire ces quelques lignes.

La passiflore, d’où vient-elle ?

La passiflore vient des régions tropicales et subtropicales d’Amérique, notamment dans le sud-est des États-Unis et au Mexique. Des missionnaires espagnols l’ont découvert au XVIe siècle.

Son nom a été baptisé par le moine italien Jacomo Bosio. Passiflore veut dire fleur de la passion. En effet, elle prend une apparence christique (grâce à ses 5 étamines qui ressemblent aux 5 plaies du Christ, ses 3 pistils qui rappellent les 3 points de crucifixion ainsi que sa corole de pétales qui rappellent la couronne d’épines du Christ).

Depuis longtemps, les Aztèques utilisaient cette plante pour des fins thérapeutiques. Ils s’en servaient pour calmer les troubles d’anxiété et les agitations nerveuses. Cette plante a été ensuite introduite en Europe par les conquistadors espagnols pour des fins médicinales et des fins ornementales.

À partir du XIXe siècle, la passiflore rentre dans le cadre de la pharmacopée européenne. De nos jours, elle est très célèbre pour ses propriétés médicinales.

Comment reconnaître la passiflore ?

La passiflore est facilement reconnaissable. Il s’agit d’une plante grimpante avec des tiges ligneuses. Sa hauteur peut atteindre les 3 à 9 mètres.

Chacune de ses feuilles est constituée de 3 lobes. La fleur, quant à elle, est solitaire. Elle ne mesure que 4 à 5 cm de diamètre. Celle-ci dispose de 5 pétales blancs et 5 pétales verts avec une double couronne. Au centre de la fleur, vous trouverez des filaments fins pourpres. Les fleurs apparaissent de juillet à septembre.

Pour le fruit, il affiche 6 à 10 cm de diamètre. Il renferme des graines noires. Ce dernier, également appelé fruit de la passion est comestible. Cependant, il a un goût un peu fade.

fruit de la passiflore

Quels sont les constituants actifs de la passiflore ?

Les effets phytothérapeutiques de la passiflore sont dus à ses constituants chimiques actifs. En petites quantités, ces éléments se trouvent dans les feuilles et les fleurs de la plante. Ce sont les flavonoïdes, dont le kaempférol, le vitexine, l’apigénine, l’isovitexine, le quercétine, etc. Ils représentent 2,5 % des composants chimiques.

Avec les flavonoïdes, il y a les alcaloïdes indoliques (harmol, harmane, harmaline, harmalol, etc.), les bétacarbolines, le maltol et l’isomaltol.

Chacun de ces éléments travaille en synergie pour provoquer les effets thérapeutiques de la plante.

Quels sont les bienfaits de la passiflore ?

Très utilisée dans le domaine thérapeutique, la passiflore possède de nombreux bienfaits. Grâce à sa propriété anxiolytique, elle a un effet tranquillisant. Elle peut être utilisée pour réduire le stress, l’agitation et la nervosité. Elle réduit aussi les douleurs névralgiques, les spasmes musculaires et les palpitations.

Grâce à sa propriété sédative, la passiflore est aussi prescrite pour améliorer les troubles du sommeil et pour apaiser les règles douloureuses.

Par ailleurs, cette plante vivace a des effets bénéfiques sur l’asthme et le sevrage toxicologique. Elle peut également traiter les affections cutanées et les hémorroïdes.

Comment planter une passiflore ?

Vous avez la possibilité de planter la passiflore en pleine terre et en pot. Ci-après quelques astuces pour réussir la plantation.

La plantation en pleine terre

Pour commencer, vous devez prévoir un support pour cette plante grimpante : mur, palissade… Prévoyez un espace de 10 cm contre le support afin d’assurer une bonne circulation de l’air autour de la passiflore.

Ensuite, vous devez hydrater la motte en la mettant dans un seau d’eau. Faites un trou puis mélangez la terre d’excavation avec du compost mûr, des billes d’argiles, des cailloux et des graviers. Cela permet d’avoir un bon drainage.

Placez la motte dans le trou et assurez-vous que son haut se trouve bien au niveau du sol. Pour enlever les poches d’air autour de la motte, n’oubliez pas de la tasser et de la combler avec le pied.

Au final, arrosez votre plante et paillez afin d’éviter la pousse de mauvaises herbes.

La plantation en pot

La plantation de la passiflore en pot est la même que celle en pleine terre. Il vous faudra seulement un grand bac ou pot avec des trous de drainage de 40 cm de diamètre, car la plante va grandir et grimper rapidement.

Si vous avez un ami ou un membre de votre famille qui a déjà une cette plante incroyable, sachez que vous pouvez facilement bouturer une passiflore : un sécateur, une bouteille d’eau et c’est parti !

Quand effectuer la plantation de la passiflore ?

Pour planter la passiflore, choisissez le printemps (entre mars et juin). Si vous habitez dans un pays au climat doux méditerranéen, vous pouvez aussi effectuer la plantation en automne (septembre à octobre).

Il vous faudra seulement éviter les périodes de grands froids et de grandes chaleurs. En effet, les gelées vont assécher la partie aérienne de la plante.

Comment bien entretenir la passiflore ?

L’entretien de la passiflore n’est pas fastidieux. Il vous suffit de l’arroser abondamment les trois premières années. En effet, vous devez l’arroser au moins 2 fois par semaine en été. En automne, vous pouvez diminuer la fréquence. En hiver, l’arrosage ne doit se faire que si le temps est très sec.

Dans tous les cas, n’oubliez pas de pailler la souche afin de garder un sol frais. D’un autre côté, il vous faudra protéger la passiflore du froid de l’hiver. Pour ce faire, vous devez faire un paillage sur une épaisseur de 10 cm tout autour de la plante. Pour les plantes en pot, vous pouvez les faire rentrer dans une pièce lumineuse et hors gel.

Entre mars et avril, il est recommandé de tailler la passiflore. En effet, vous devez enlever ses tiges noircies et disgracieuses à cause de l’hiver. Grâce à sa croissance rapide, cette plante peut bien supporter les tailles sévères. Outre la taille, il est conseillé de nettoyer les plantes trop grandes.

Pour éliminer les insectes nuisibles comme les pucerons, la présence de coccinelles est très sollicitée dans votre jardin.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*