Tous les secrets du basilic, de la culture à la récolte

Feuille de basilic

Des feuilles aromatiques à souhait et une plantation pas trop difficile, le basilic s’accorde généralement avec les plats d’été. Vous souhaitez en faire pousser dans votre jardin ou sur votre balcon ? C’est une excellente idée car en effet, cette plante aromatique est bien meilleure lorsque les feuilles sont fraîchement cueillies. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur la plantation du basilic, l’entretien et la récolte !

Petite présentation du basilic, la plante aromatique préférée des jardiniers !

Cette plante aromatique qui agrémente parfaitement vos pâtes, vos pizzas et vos salades est originaire d’Inde. Elle est assez facile à planter et vous permet d’avoir des pousses toute l’année pour parfumer vos plats. Si vous êtes jardinier, vous adorerez cueillir une branche de basilic et récolter quelques tomates du jardin pour faire une bonne salade estivale !

Également appelé Pistou, le basilic peut atteindre 20 à 30 cm pendant la pousse. Cette plante a des feuilles ovales et vertes. Les aromates sont très concentrés au niveau des jeunes pousses, mais toutes les feuilles sont comestibles et peuvent être utilisées en cuisine.

Il existe plusieurs préparations à base de basilic et les feuilles peuvent être mangées crues ou cuites. C’est en fonction du plat que vous souhaitez cuisiner. Le basilic possède de petites graines noires de forme ovale qui peuvent être semées pour avoir de nouvelles plantes. Il peut pousser aussi bien en intérieur qu’en extérieur et est très utilisé dans la cuisine méditerranéenne et italienne.

Cultivez le basilic à proximité de la cuisine pour l'avoir sous la main

Le basilic est considéré comme une plante annuelle, c’est à dire que le pied du printemps ne repoussera pas au printemps suivant mais il est possible de bouturer du basilic pour le faire perdurer et pourquoi pas essayer d’en avoir l’hiver, ce sera l’objet d’un autre article !

Quel type de sol pour cultiver le basilic ?

Le basilic apprécie les sols riches. Ils ne doivent pas être trop lourds et légèrement frais. Cette plante n’aime pas beaucoup la présence d’eau au niveau des racines. C’est pour cette raison que vous devez faire attention à ne pas l’arroser beaucoup.

Si vous cultivez le basilic en pot, il vaut mieux privilégier le mélange de sol et de terreau afin d’avoir un substrat bien drainant. Cela vous permet d’éviter le compactage tout en privilégiant la circulation de l’eau.

Pour le basilic en terre, si votre sol est assez lourd, il vaut mieux mettre des petits cailloux dans le fond de chaque trou qui va accueillir les plantes afin d’améliorer le drainage. Cela vous permet également d’éviter le surplus d’eau au niveau des racines. En effet, chez cette plante, les racines sont assez délicates et demandent de l’attention au niveau de l’apport en eau. Lorsque ce dernier est beaucoup trop élevé, les racines peuvent pourrir et la plante peut en mourir.

Au contraire, si le sol est assez pauvre, il sera nécessaire de le mélanger avec un peu de compost pour favoriser la pousse du basilic. Toutefois, faites attention à ce que le compost soit bien décomposé.

Comment se passe la culture du basilic ?

Cette plante adore le soleil. Lorsque vous plantez du basilic, vous devez faire attention au vent. En effet, il n’aime pas beaucoup les régions trop ventilées. Privilégiez également les endroits ensoleillés et avec de la chaleur.

Généralement, le basilic se sème en mars ou en avril, pendant les saisons chaudes. Que ce soit en caissette ou en pot, vous pouvez opter pour les moments où il y a beaucoup de chaleur afin de faire pousser cette plante.

Pour avoir de belles pousses, vous devrez remplir le pot au 2/3 avec du terreau universel. Une fois cela mis en place, vous pouvez compléter avec du terreau semis. Vous devrez ensuite semer les graines et rajouter du terreau semis sur 1 demi-centimètre. N’oubliez pas d’arroser les graines pour qu’elles soient bien imprégnées d’eau. Couvrez le tout d’un film plastique afin de conserver la chaleur.

repiquer le basilic
Ce sont mes petits pieds de basilic : les graines ont germé, je m’apprête ici à les repiquer en godet

Vers mi-mai, vous pouvez transvaser la plante en terre si tel est votre souhait ou la garder en pot ou en caissette. Si vous optez pour la plantation en terre, il sera nécessaire d’espacer les plants de 25 cm environ afin qu’ils puissent mieux s’épanouir.

Vous devez savoir qu’il existe plusieurs types de basilic que vous pouvez planter. Généralement, les variétés les plus utilisées en cuisine sont le Fin Vert et le Grand Vert. Pour les planter, vous aurez besoin de plus de 6 heures d’ensoleillement quotidien.

Comment pousse le basilic ?

Après 10 jours en pot, la graine germe, la plante commence à sortir ses petites feuilles. Toutefois, ces dernières ne sont pas encore consommables. Vous devrez alors faire attention à l’arrosage pour que les feuilles puissent s’épanouir. Divisez les pieds de la photo ci dessus puis laissez encore 2 ou 3 semaines en pot individuel, pour que chaque pied prenne de la force. Semez le basilic en pleine terre après les saints de glace !

Cette plante peut également se placer entre deux plants de tomates si vous n’avez pas assez d’espace. Une fois que les jeunes plants ont grandi, vous pouvez les repiquer en laissant assez d’espace entre les trous pour favoriser le développement des feuilles. Pour que la plante soit assez garnie et touffue, il est préférable de pincer l’extrémité des jeunes pousses assez régulièrement.

En effet, il est nécessaire de tailler les tiges de temps en temps afin d’éviter la floraison. Au fait, cela signifie que la plante ne donnera plus de feuilles, mais laissera la place aux graines. Cette technique est cependant nécessaire si vous souhaitez avoir des graines pour replanter le basilic.

Pour que la pousse se fasse dans les meilleures conditions, il est nécessaire de bien maintenir le sol au frais. Vous pouvez opter pour un arrosage une fois par jour, mais en petite quantité. Cela dépendra toujours de la variété que vous cultivez. Pour le grand vert par exemple, cette plante à larges feuilles est très productive. Vous devrez alors faire attention aux tiges. Pour le fin vert, le mieux serait de le planter en terre, dans votre jardin pour qu’il puisse bénéficier des nutriments dont il a besoin, au lieu d’un pot.

Comment se passe la récolte du basilic ?

Pour profiter au mieux des vertus de cette petite plante aromatique, il est nécessaire de savoir comment récolter les feuilles de basilic. Comme il s’agit d’une plante qui n’a pas beaucoup besoin de période de plantation, vous pouvez en profiter pendant toute l’année. Il faudra seulement faire attention au premier mois de la plante, pendant laquelle les feuilles ne sont pas encore comestibles.

Une fois cette période passée, vous pourrez profiter des aromates de la plante autant que vous le souhaitez. Le mieux est de récolter les feuilles au besoin. La plante peut se conserver sèche, certes, mais la version fraîche reste préférable. Lorsque vous souhaitez faire un plat avec du basilic, vous pouvez les cueillir directement depuis votre jardin ou votre potager, quelques minutes avant la cuisson.

Pour la conservation, vous pouvez opter pour le pesto. Le mieux est de le mélanger avec des pignons, de l’ail et de l’huile d’olive sans oublier de mixer le tout. Mettez dans un bocal hermétique pour prolonger la durée de consommation de votre sauce.

Vous pouvez également faire sécher les feuilles en les mettant au four avec une température de 50 ° au maximum. Une fois qu’elles sont bien sèches, vous pouvez les mettre dans un bocal et les utiliser à votre guise pendant toute l’année. Le basilic se congèle également. Une fois que vous avez lavé les tiges, vous pouvez enlever les feuilles, les mettre dans un sac de congélation et les ranger directement dans le réfrigérateur. Vous n’aurez pas à déglacer les feuilles, vous pouvez les utiliser tels quels.

Comment utiliser le basilic ?

Pour un plat chaud, le basilic accompagne généralement les pâtes en sauce. Vous pouvez en faire un pesto, comme précisé plus haut. Pendant l’été, vous pouvez également préparer une salade de tomate, de mozzarella et de basilic. Agrémentée d’un filet d’huile d’olive et parsemée de sel et de poivre, cette salade fait toujours l’unanimité pendant les saisons chaudes. Vous pouvez également l’utiliser dans une soupe. Une fois les feuilles ciselées, vous pouvez les ajouter à votre potage ou votre pizza pour ajouter du gout.

Autres articles sur le basilic : comment prendre soin du basilic

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*