La Bourrache officinale

La bourrache officinale (Borago officinalis) est une plante médicinale qui peut être utilisée pour de nombreuses vertus ! On peut utiliser ses fleurs ou ses feuilles notamment pur cuisiner mais aussi pour améliorer son transit, se purifier. N’étant pas un spécialiste des vertus des plantes pour le corps, je vous proposerai des liens vers des sites spécialisés. Ce qui m’intéresse, c’est la bourrache pour ses vertus en tant que plante dans le jardin, voyons tout ça ensemble : découvrez ma bourrache, de la graine à la graine en passant par la plante et ses fleurs !

La bourrache officinale présente plein de vertus que j’ai listé plus bas dans l’article. Si vous êtes ici c’est surement parce que vous avez envie de semer de la bourrache alors je commence par là, étape par étape. L’aventure de la bourrache commence au printemps !

Il faut savoir que la bourrache est une plante annuelle : elle va disparaître l’hiver et revenir chaque hiver, par les graines qu’elle va perdre à l’automne ! Ce n’est pas une plante vivace qui reste et qui s’étend ou une plante à bulbes.

Semer la bourrache officinale

J’ai semé la bourrache en mars, en godet : j’ai mis 5 graines en place dans un godet, à 2 cm de profondeur ! La bourrache pousse facilement, je l’ai laissé à coté de mes tomates, c’est à dire dehors au soleil la journée et dans la maison la nuit, à 20 degrés.

Après 4 ou 5 jours, mes graines de bourrache pointaient déjà le bout de leur nez regardez

La bourrache après 4 jours

Après 10 jours, voici les 5 merveilleuses graines de bourrache dans mon pot : je trouve ça magnifique pas vous ?

La bourrache après 10 jours

Après 15 jours, ma bourrache se porte bien mais manque de place, je vais la mettre en pot individuel pour tenir jusque début mai avant de la mettre en terre. Comme je n’aime pas « sacrifier » un plan sur 2 ou 3, j’ai tout repiqué en pot individuel en faisant attention de bien démêler les racines de bourrache.

Pour le test, j’en ai repiqué dans des godets biodégradables en tourbe, d’autres dans des sachets biodégradables en tissu et une autre encore en pot.

15 jours après l’avoir repiquée, la bourrache semble un peu à l’étroit dans son contenant ! Je décide de la mettre en pleine terre avant les saintes glaces (malgré les recommandations des anciens). Mais je garde plusieurs plans que je mettrai en pleine terre en mai comme tout bon jardinier (ne jamais mettre tous ses oeufs dans le même panier)

Et voila ma bourrache en pleine terre : Je l’ai mis à en endroit ensoleillé ! Pour ça j’ai creusé un tout petit trou, un peu de terreau au fond, un arrosage régulier les premiers jours et c’est parti !

La bourrache va faire des fleurs entre mai et septembre / octobre selon votre région

Voici la bourrache au 1er juin, elle se plait vraiment dans le parterre mi-ombre

J’ai mis de la bourrache, oui mais pourquoi ? Les vertus :

Comme je vous le disais, la bourrache à plein de vertus pour le corps, mais je n’y connais pas grand chose en plante médicinale, alors je l’ai plantée pour d’autres raisons :

  • la bourrache fait des fleurs, c’est beau tout simplement
  • comme la bourrache fait des fleurs, elle va attirer les butineurs, et ça j’aime bien aussi (pour les abeilles notamment)
  • c’est un engrais vert pour le sol, comme la consoude ! Elle est riche en potassium, c’est excellent pour le sol ou le compost. Si vous avez envie de préparer un jardin à long terme, vous pouvez semer massivement de la bourrache sur votre terrain pour enrichir votre sol. Il faudra faucher en fin de saison avant que la bourrache ne monte en graine puis le laisser sur le sol (ou l’incorporer selon votre philosophie 🙂
  • elle a des vertus pour la cuisine et les infusions mais comme je ne connais pas assez, je vous invite à découvrir ce site . A priori on peut la manger en salade, crue ou cuite comme des épinards !
  • Dans votre jardin, elle va éloigner les limaces. La bourrache est considérée comme une plante anti-limace, comme d’autres plantes à fortes odeurs. Pourquoi pas essayer d’en planter à coté de vos petites salades

Attention, comme la consoude ou la menthe, la bourrache peut très vite s’étaler je vous recommande de la mettre dans un coin à elle, sans risque d’invasion de votre jardin en essayant de maîtriser leur propagation ?

A l’automne ou début d’hiver (dès les premières gelées), la bourrache va disparaître de votre jardin mais elle reviendra encore plus forte l’année suivante, les graines qui sont tombées avant l’hiver repartiront de plus belle !

Pour en savoir plus, voici un article très complet d’un passionné : https://www.sauvagesdupoitou.com/81/349

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*